D1B - Notre 11 de la saison - DEFENSE CENTRALE (2) : Rubin Seigers (Westerlo)

Challenger Pro League | Pendant toute la saison régulière, les meilleurs spécialistes de la D1B (entraîneurs, T2, journalistes et analystes) nous ont donné après chaque journée de compétition leur 'Equipe de la Semaine'. Sur base de leurs choix hebdomadaires, nous avons pu composer notre '11 de la Saison' avec les joueurs les plus souvent repris par nos consultants dans une formation disposée en 4-4-2.

De Tagtik

Partager cet article

Mercredi, c'est Kenneth Schuermans qui avait été choisi pour composer le premier maillon de notre défense centrale. Il est rejoint aujourd'hui par Rubin Seigers, deuxième défenseur axial de notre '11 de la saison'.

A 24 ans, le défenseur du KVC Westerlo a épaté par sa constance, sa maturité et son calme au sein de l'équipe championne. Il est incontestablement devenu un des meilleurs centraux de D1B. Rubin Seigers avait précdemment porté le maillot du Beerschot (2019/2020), où il avait été gêné par une grave blessure au genou.

A Westerlo, l'ancien prodige du KRC Genk a littéralement explosé. Rubin Seigers a joué 25 matches cette saison pour devenir un incontournable de la formation de Jonas De Roeck. Puissant dans les duels, doté d'une excellente vision du jeu, techniquement doué (Seigers est le joueur qui a signé le plus de passes réussies en D1B cette saison) et affichant une mentalité irréprochable, il a très vite conquis le public du Kuipje.

Seigers a été repris 5 fois dans notre 'équipe de la semaine' et n'a pas volé cette place dans notre dream team de la saison. Kenneth Schuermans et Rubin Seigers composent notre charnière centrale finale devant Pietro Perdichizzi (KVC Westerlo), Gilles Ruyssen (RWDM) et Stijn Wuytens (Lommel SK).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top