Kevin De Bruyne et Karim Benzema offrent un spectacle dingue entre City et le Real

UEFA Champions League |

On avait annoncé une grande affiche et on n’a pas été déçu. Ce mardi soir, Manchester City et le Real Madrid ont livré un match d’un niveau exceptionnel lors de leur demi-finale aller de l’UEFA Champions League. Deux hommes se sont distingués : Kevin De Bruyne et Karim Benzema.

De Proximus

Partager cet article

Il ne fallait pas être en retard devant sa télévision, mardi soir, car le Manchester City de Pep Guardiola n’a pas mis longtemps avant d’emballer la rencontre face au Real Madrid. Après 11 minutes de jeu, le marquoir de l’Etihad Stadium affichait déjà un score de 2-0 en faveur des locaux. Un début de match tonitruant dont le moteur était Kevin De Bruyne.

Il n’a même pas fallu 2 minutes de jeu à KDB pour ouvrir le score, une fois n’est pas coutume, de la tête. Sur un centre parfait, le Diable reprenait le cuir du front en plongeant et trompait Thibaut Courtois, qui ne savait pas encore qu’il allait vivre une soirée dantesque. C’est encore KDB qui participait au 2-0, cette fois en étant à l’assist pour Gabriel Jesus.

Les occasions pleuvent

A ce moment, le Real semble perdu, incapable de trouver la solution. City continue de son côté à partir à l’assaut du but mancunien, mais manque le cadre à chaque fois. On n’est pas loin du 3-0 quand Mahrez puis Foden rataient leurs envois, soit par manque de justesse, soit à cause d’un individualisme trop prononcé.

Mais c’est le Real Madrid qui allait alimenter le marquoir à son tour, grâce à l’inévitable Karim Benzema. A la demi-heure, l’attaquant français reprenait subtilement du gauche sur un centre de Mendy et réduisait la marque, un peu contre le cours du jeu. Pour autant, City continuait à pousser grâce à un Kevin De Bruyne hors norme. Incroyable à la distribution, il se montrait disponible et insaisissable pour les Madrilènes qui pouvaient être heureux de rentrer au vestiaire avec un seul but de retard.

A la reprise, le même schéma se reproduisait et on ne passait pas loin du 3-1 quand Mahrez trouvait le poteau puis que la reprise de Foden était repoussée sur la ligne. Une chose semblait claire : il y aurait encore des buts. Trop confiant sur sa reprise, Foden se rachetait quelques minutes plus tard en trompant, enfin, Courtois de la tête. Pourtant, à 3-1, le match était encore loin d’être terminé.

Dans la foulée, Vinicius Junior affolait la défense de City en se lançant dans un raid en solitaire de plus de 50 mètres. Sur le flanc gauche, le Brésilien faisait parler sa vitesse et profitait du mauvais placement de la défense mancunienne pour arriver sans difficulté au petit rectangle et ajuster un Ederson qui n’avait visiblement aucune envie de sortir dans les pieds pour tenter de réduire un minimum l’angle.

Benzema et le sang froid

A 3-2, le spectacle n’était pour autant pas encore terminé, car chacune des équipes allait encore marquer. D’abord Manchester City, via Bernardo Silva qui, profitant d’une seconde de déconcentration de la défense du Real qui pensait que l’arbitre allait siffler une faute, allumait Courtois d’une frappe sèche dans la lucarne. Et puis, il y a eu cette masterclass de Karim Benzema.

Laporte provoquait un pénalty pour une faute de main et c’est KB9 qui se chargeait de le tirer. Plein de sang froid et d’audace, l’attaquant régalait avec une panenka parfaite pour porter le score à 4-3. Le Real repart donc à Madrid avec un seul but de retard, ce qui vu les circonstances du match et la domination de Manchester City, est presque inespéré. En face, Pep Guardiola regrettera certainement les nombreuses occasions manquées. On attend avec impatience le match retour.

Suivez l’UEFA Champions League tout au long de la saison sur les chaînes Pickx+ Sports, disponibles dans l'option Proximus TV Pickx Sports.

Postez vos prévisions pour les matchs via Pickx Prono.

Lors des retransmissions en direct de l'UEFA Champions League et du football belge, Proximus propose un mode "interactif" dans l'application Pickx (Android et iOS) et sur le site proximuspickx.be. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrirez les formations des équipes, les statistiques des matchs et le niveau de forme des deux équipes. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre les meilleures actions du match instantanément, quand vous le souhaitez ! Vivez le football comme jamais auparavant et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top