Voici les 10 jeunes de moins de 21 ans qui ont le plus joué en D1B

D1B Pro League | Quels sont les joueurs de moins de 21 ans (nés en 2001 et années suivantes) qui ont obtenu le plus de temps de jeu lors du défunt championnat de D1B ? Voici les noms des 10 espoirs les plus utilisés et qui peuvent être considérés comme les meilleurs jeunes talents du championnat...

De Tagtik

Partager cet article

Les 10 premiers de ce classement appartiennent à 3 équipes: Lommel SK (5 joueurs dans le top 10), le KVC Westerlo (3) et le RE Virton (2). Seuls quatre d'entre eux possèdent la nationalité belge mais ces quatre belges finissent tous dans notre top 5. Rafik Belghali (qui possède à la fois la nationalité belge et algérienne) est le plus jeune des cinq premiers classés.


1. Thomas Van den Keybus (Westerlo - 25/4/2001): 2159 minutes
2. Jan Bernat (Westerlo - 10/1/2001): 1822 minutes
3. Rafik Belghali (Lommel - 7/6/2002): 1764 minutes
4. Valentin Guillaume (Virton - 17/4/2001): 1638 minutes
5. Kyan Vaesen (Westerlo - 13/4/2001): 1562 minutes
6. Koki Saito (Lommel - 10/8/2001): 1425 minutes
7. Diego Rosa (Lommel - 12/10/2002): 1377 minutes
8. Agustin Anello (Lommel - 22/4/2002): 1165 minutes
9. Arthur Sales (Lommel - 3/7/2002): 1137 minutes
10. Altin Kryeziu (Virton - 3/1/2002): 1117 minutes

Le cas d'Altin Kryeziu est vassez incroyable puisqu'il n'a joué qu'un demi-championnat avec Virton avant d'être loué en janvier par Torino (son employeur) à Tabor Sezena en Slovénie. 

Les moins de 21 ans les plus utilisés dans les autres clubs

Théo Gécé (RWDM - 14/3/2001): 1016 minutes
Robbe Quirynen (Deinze - 3/11/2001): 857 minutes
William Simba (Moeskroen - 26/03/2001): 441 minutes
Aliou Balde (Waasland-Beveren - 12/12/2002): 267 minutes
Cel Teunen (Lierse K. - 19/3/2003): 7 minutes

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top