Un cinquième enquêteur, des indices vrais ou faux et à nouveau une célébrité démasquée dans ‘Mask Singer’ sur TF1

Cinéma |

Une cinquième personnalité est venue prêter main forte aux enquêteurs lors de ce quatrième épisode de ‘Mask Singer’ saison 3. De qui s’agit-il ? Des indices vrais ou faux ont aussi été distillés par les personnages encore en lice. Ceux-ci ont-ils permis aux enquêteurs d’identifier de nouvelles célébrités ? Et qui a dû se démasquer ? Proximus Pickx vous dit tout.

De Proximus

Partager cet article

Nous sommes déjà à mi-parcours de la compétition de ‘Mask Singer’ ! Ils ne sont désormais plus que six à espérer se qualifier pour les quarts de finale. Et pour ce quatrième numéro de la saison 3, TF1 a innové. Ainsi, pour la première fois, une personnalité est venue prêter main forte aux enquêteurs le temps d’une soirée. Et afin de découvrir l’identité de leur collègue d’un soir, le quatuor (Jarry, Anggun, Alessandra Sublet et Kev Adams) a dû mener une enquête express. Arrivée sur le plateau sous le masque d’un gorille, cette célébrité a  commencé par donner un indice objet, à savoir un rouge à lèvres. Alors que Jarry pensait déjà l’avoir reconnue rien qu’à sa démarche, Anggun a imaginé qu’il pouvait s’agir d’une influenceuse beauté. Mais le magnéto et la prestation du gorille ont fini de convaincre les quatre enquêteurs. Avec des indices tels que : populaire, drôle, pétillante, incisive et humoriste, une voix très caractéristique et donc aisément reconnaissable sur le titre de Lio ‘Banana Split’, le quatuor a vite été persuadé qu’il s’agissait d’Anne Roumanoff. Et c’était bien elle qui se cachait sous le masque du gorille. C’est donc l’humoriste qui est venue, le temps d’une soirée, aider à déchiffrer les nouveaux indices.

Du show, de l’émotion et des indices vrais ou faux

Outre les magnétos habituels, de nouveaux indices se cachaient aussi cette fois, d’une part, dans les costumes et, d’autre part, dans les deux informations que devaient révéler les personnages. De ces deux informations, l’une était vraie, l’autre fausse. Aux enquêteurs et téléspectateurs de distinguer le vrai du faux.

Pour espérer atteindre les quarts de finale, les six célébrités masquées encore en compétition ont également, comme à chaque épisode, performé sur scène. Parmi les prestations, deux ont retenu l’attention. Celles du papillon et de la banane. Le premier a proposé une nouvelle version de ‘Survivor’ des Destiny’s Child. Et le moins que l’on puisse dire est que le papillon a véritablement fait le show sur le plateau. Sa prestation spectaculaire a fait dire à Anne Roumanoff et ses collègues qu’une performeuse, une danseuse professionnelle se cachait sous le costume. Les nouveaux indices dévoilés sur le papillon ont aussi quelque peu aiguillé les enquêteurs. Ainsi, l’indice costume révélait des fleurs de lys. Alessandra Sublet a alors tout de suite souligné que cette fleur orne le drapeau du Québec. Le papillon a aussi fourni deux informations : « J’ai passé une nuit mémorable avec un des enquêteurs » et « Je suis un papillon jeune retraité ». De ces deux affirmations, l’une était vraie et l’autre fausse. Un magnéto a également donné de nouveaux indices, à savoir des trophées, des victoires, des médailles et des prix que le papillon a remportés. Et aussi le fait que la célébrité a obtenu un record jamais égalé en France. Tous ces indices ont convaincu Jarry et Kev Adams qu’il ne pouvait s’agir que de la danseuse professionnelle et multiple vainqueur de ‘Danse avec les Stars’, Denitsa Ikonomova. Alessandra Sublet, quant à elle, est restée sur Nathalie Péchalat. Tandis qu’Anggun a imaginé que Lorie Pester pouvait se cacher sous le costume.

Autre prestation qui a marqué les esprits hier soir : celle de la banane. Par sa très jolie voix grave, sa grande maîtrise et l’émotion qu’elle a pu mettre dans son interprétation de ‘Je vole’ de Michel Sardou, la banane a livré une fois encore une formidable performance. Les enquêteurs sont cependant restés à nouveau très divisés sur l’identité de la personnalité masquée. L’indice costume, deux « B » opposés sur la ceinture, a laissé les enquêteurs perplexes. Des deux informations que la star a données, l’une, « La première fois qu’on m’a entendue chanter, c’est dans une émission de Nikos » et l’autre, «  J’ai eu la chance d’animer pas mal d’émissions avec Nikos », aucune n’a véritablement aidé Anne Roumanoff et ses collègues puisque tous ont évoqué une personnalité différente. Pour Jarry, il pourrait s’agir de Sandrine Quétier, pour Anggun de Valérie Bègue, pour Alessandra Sublet d’Estelle Mosly et pour Kev Adams de Jennifer Ayache, la chanteuse du groupe Superbus.

Une révélation surprenante pour les enquêteurs

À la fin de la soirée, le personnage qui avait le moins convaincu a dû ôter son masque. Et c’est le cochon qui a été contraint de s’y plier. Après qu’il ait livré une dernière prestation sur ‘Je suis malade’ de Serge Lama et donné de nombreux indices tels que le fait d’avoir reçu de nombreuses stars, d’avoir réservé sa plus belle pièce à Johnny Hallyday, d’avoir fait des primes à la télévision et après qu’il ait aussi insisté sur sa queue en forme de tire-bouchon, la plupart des enquêteurs sont restés persuadés qu’il s’agissait de l’ancien rugbyman Vincent Moscato. Et les deux informations données par le cochon, « Je suis Vincent Moscato » et « J’ai bossé pour Steven Spielberg » ne les ont pas contredits. Cependant, avec les références au monde de la cuisine fournies précédemment comme des couverts ou des additions, Kev Adams a pensé qu’il pouvait s’agir d’un chef comme Christian Constant ou Yves Camdeborde. Anne Roumanoff a cité, quant à elle, Philippe Etchebest. Mais c’est Kev qui avait vu juste puisque c’était bien le chef cuisinier Yves Camdeborde sous le costume du cochon. Toutefois, comme l’a avoué le jeune humoriste, le corbeau avait prévenu la semaine passée, en deuxième partie de soirée, que ce n’était pas Vincent Moscato sous le costume du cochon. Kev Adams avait donc été aidé dans l’enquête, contrairement à ses collègues absents à ce moment-là. De nombreux indices permettaient en fait de reconnaître le célèbre chef de cuisine. Ainsi, le passage de relais entre les deux bodyguards faisait référence au nom de son hôtel-restaurant « Le Relais Saint-Germain ». Comme dévoilé aussi, Yves Camdeborde  a été vu régulièrement à la télévision puisqu’il a été juré pendant quatre saisons dans l’émission ‘MasterChef’. Et enfin bien sûr, le vocabulaire culinaire utilisé dans tous les magnétos nous mettait sur la piste du chef.

Regardez la troisième saison de ‘Mask Singer’ chaque vendredi à 21h10 sur TF1, sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top