LA SAISON DE D1B EN 5 STATS (# 2): les passes

D1B Pro League | La championnat a vécu. C'est donc le moment de partager avec vous quelques statistiques parlantes sur les clubs et les joueurs qui ont animé la compétition. Dans cette mini-série, nous aborderons 4 sujets: la discipline, le passing, la défense et l'attaque. Deuxième volet aujourd'hui, où nous étudions la qualité de passe des équipes et des joueurs.

De Tagtik

Partager cet article

En 28 matches, le KVC Westerlo a réussi 13810 passes, meilleur statistique du genre cette saison. Le RE Virton a donné 3500 passes de moins que le champion (10298) et ferme la marche de ce classement.

Possession de balle : ici aussi on retrouve Westerlo en tête (58%) alors que Virton (43%) est le moins bon élève de la classe.  Le KMSK Deinze (54%), le RWDM (53%) et Waasland-Beveren (53%) terminent la saison avec plus de 50% de possession alors que Lommel SK (49%), le Lierse K. (47%), le RE Mouscron (44%) et donc le RE Virton sont en-dessous des 50%.

Les deux meilleur passeurs jouent à Westerlo. Rubin Seigers (1659 passes) et Lukas Van Eenoo (1428) sont suivis dans ce classement par le roi des assists Nicolas Rommens (1323) qui évolue au RWDM.

Centres venus des flancs : c'est le Lierse qui domine cette statistique avec 629 centres, presque deux fois plus que Virton (341). Pour les Gaumais, seuls 18% de ces centres trouvent un coéquipier (même chiffre pour Lommel). Le RWDM signe le plus haut pourcentage de centres réussis (27%).

C'est le KMSK qui est le grand spécialiste des longs ballons balancés vers l'avant (2184) alors que le RWDM a utilisé cette solution beaucoup moins souvent (1669).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top