Maderner meilleur buteur de D1B sur le fil !

Challenger Pro League | Daniel Maderner a été couronné in extremis meilleur buteur de D1B. L'attaquant de Waasland-Beveren a inscrit un penalty lors du dernier match de la saison des Waaslandiens (2-0 face au RE Mouscron) pour porter son total de buts à 13, soit un de plus que Lennart Mertens (KMSK Deinze). Une maigre consolation pour le club du Freethiel qi n'a pas atteint son objectif: remonter en D1A...

De Tagtik

Partager cet article

Maderner avait commencé la saison en force avec 6 buts en 9 matches, avant de baisser le rythme. Lennart Mertens et Erdon Daci en avaient profité pour se rapprocher, avant de coincer eux aussi. Et finalement, les 7 buts de Maderner sur les 19 derniers matches de la saison auront suffi à faire de lui le roi des buteurs de D1B.

Le classement final 2021/2022

13 goals: Daniel Maderner (Waasland-Beveren)
12 goals: Lennart Mertens (KMSK Deinze)
10 goals: Erdon Daci (KVC Westerlo)
9 goals: Kevin Hoggas (Waasland-Beveren), Souleymane Anne (RE Virton), Dylan De Belder (KMSK Deinze), Jan Bernat (KVC Westerlo)

Avec un total de 13 buts, Maderner intègre de justesse le top 10 de tous les temps en D1B (depuis le réforme de 2016). Il partage désormais la huitième place avec des joueurs comme Thomas Henry, Dante Vanzeir et Youssoufou Niakaté.

Meilleur buteurs de D1B depuis 2016

21 goals: Dylan De Belder (Lierse 2016-2017)
19 goals: Dante Vanzeir (Union SG 2020-2021), Georges Mikautadze (RFC Seraing 2020-2021)
17 goals: Deniz Undav (Union SG 2020-2021)
16 goals: Leonardo Rocha (Lommel 2018-2019)
15 goals: Thomas Henry (OHL 2019-2020)
14 goals: Igor De Camargo (KV Mechelen 2018-2019)
13 goals: Thomas Henry (Tubize/OHL 2018-2019), Dante Vanzeir (Beerschot 2018-2019), Youssoufou Niakaté (Union SG 2018-2019), Daniel Maderner (Waasland-Beveren 2021-2022)

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top