Pourquoi le derby du Merseyside entre Liverpool et Everton est-il si particulier ?

Premier League |

Ce weekend, Liverpool et Everton s'affrontent dans le 240e derby du Merseyside. Ce match est également connu sous le nom de "derby amical" au Royaume-Uni et est unique en son genre. Proximus Pickx se fait un plaisir de vous expliquer pourquoi.

De Proximus

Partager cet article

Bien que les matches entre Liverpool et Everton soient généralement qualifiés de "derbies amicaux", les deux équipes jouent pour la gagne, à 100% et même plus. Il n'y a aucune retenue pendant le duel, mais cela ne signifie pas que les joueurs et les supporters cherchent à en découdre une fois le match terminé, comme c'est parfois le cas dans d'autres derbies anglais. Il y a plusieurs raisons à cela. 

La raison la plus évidente est que beaucoup de supporters de Liverpool ont des amis ou de la famille qui ont un faible pour Everton et vice versa. Les deux équipes sont représentées dans chaque cercle local de famille ou d'amis. Les risques de conflits sont donc fortement réduits. De plus, les supporters vivent et s'encouragent presque littéralement les uns à côté des autres, car les stades sont également à un jet de pierre l’un de l’autre. La distance entre Goodison Park, où Everton joue, et Anfield Road, où se trouve Liverpool, est d'environ un kilomètre.

Ancêtre commun

Les deux clubs ont un ancêtre commun : John Houlding. Houlding était un homme d'affaires anglais qui se trouvait à la naissance d’Everton en 1878. Il a géré le club avec un conseil d'administration mais la relation s'est dégradée année après année. Les chemins du conseil d'administration et de Houlding se sont séparés après quoi le premier est resté avec Everton à Goodison Park. John Houlding poursuit lui en 1982 avec son nouveau club de football, le Liverpool FC. Ce dernier a continué à jouer au football là où Everton était à domicile pendant les premières années : Anfield. 

L'ennemi de mon ennemi...

"L'ennemi de mon ennemi est mon ami", dit le proverbe, et ce proverbe est apparemment aussi connu en Angleterre. Au milieu du siècle dernier, les habitants de la région de Manchester ont vu arriver quelques clubs qui ont commencé à mettre des bâtons dans les roues d’Everton et Liverpool dans la lutte pour le titre, la FA Cup, la League Cup et les billets européens. Les clubs de Manchester, notamment Manchester United, sont considérés comme l’ennemi juré par les supporters des deux équipes, et c'est là que les supporters se retrouvent. Ces derniers font aussi preuve de solidarité dans les coups durs. 

Après les drames du Heysel et celui de Hillsborough, impliquant des supporters des Reds, des tensions sont apparues entre les deux clubs, notamment sur l'interdiction des clubs anglais de jouer les compétitions européennes. Depuis, elles se sont apaisées. Le plus bel exemple ? En 2007, Rhys Jones, un enfant de 11 ans, est tué dans les rues de Liverpool. Le club de Liverpool invite alors les parents et le frère de la victime à un match de Ligue des champions. Et pour la première fois de l'histoire, la musique d'entrée des joueurs d'Everton a été jouée à Anfield, avant une ovation du stade et un You'll Never Walk Alone émouvant comme jamais. Le bon côté du football. 

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top