Liverpool a partagé contre Benfica pour valider sa place en demies

UEFA Champions League | Après avoir fait le job à l'aller au Stade de la Luz de Lisbonne (1-3), Liverpool a concédé le partage face à Benfica mercredi à Anfield Road (3-3) mais s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Chez les Benfiquistes, Jan Vertonghen a joué tout le match tandis que Divock Origi est monté au jeu chez les Reds (90e+2).

De Belga

Partager cet article

A Liverpool, Jurgen Klopp a fait tourner son équipe en vue de la demi-finale de FA Cup de samedi à Wembley face à Manchester City. Le coach allemand a titularisé Diogo Jota et Ibrahima Konaté, laissant Mohammed Salah et Sadio Mané sur le banc. A Benfica, Nelson Verissimo a été obligé de remplacer Rafa Silva, blessé de dernière heure, par Diogo Gonçalves pour animer le flanc droit de son 4-2-3-1. Au coup d'envoi Benfica s'est posté bien haut mais après quelques minutes, Liverpool a commencé à gagner du terrain. Comme à l'aller, Konaté a ouvert le score de la tête sur un corner de Konstantinos Tsimikas (21e, 1-0). Même sans y mettre une intensité folle, les Reds dirigeaient le débat mais Gonçalo Ramos a profité d'une mauvaise relance de James Milner pour égaliser (32e, 1-1).

A la reprise, Benfica a pris des risques, mais Roberto Firmino a reporté les Reds au commandement sur un tir manqué de Jota, qui a fini en passe décisive (55e, 2-1). Le Brésilien a ensuite signé un doublé sur un coup franc de Tsimikas (65e, 3-1). La victoire n'était pas encore acquise pour Liverpool car l'ex-Gantois Roman Yaremchuk a réduit l'écart après avoir effacé Alisson (73e, 3-2). Enfin, sur une passe de Joao Mario prolonge, Dawin Nunez a placé le ballon près du poteau du gardien liverpuldien (83e, 3-3).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top