Que peut-on attendre d'Anderlecht en Champions' play-offs ?

Jupiler Pro League | Le soulagement était énorme côté anderlechtois après la victoire au KV Courtrai dimanche dernier. Vincent Kompany a conduit le Sporting à la troisième place à l’issue de la phase classique, mais que peut-on désormais attendre des Bruxellois en playoffs ?

De Proximus

Partager cet article

Anderlecht est l'une des équipes les plus attractives de la Jupiler Pro League cette saison. Kompany privilégie toujours l’offensive, ce qui rend son équipe agréable à voir jouer et plaît évidemment aux supporters. Avec 72 buts au compteur, Anderlecht possède la deuxième meilleure attaque du championnat – à égalité avec le Club de Bruges – derrière l'Union Saint-Gilloise (73).

Les Mauves entament les playoffs avec 32 points, soit quatre de moins que le Club et sept de moins que l'Union, qui doit encore attendre le verdict de son match interrompu contre le Beerschot. Les troupes de Kompany voudront avant tout conserver cette place sur le podium qui leur assure un billet européen.

Le match d'ouverture face à l'Union pourrait même leur permettre d'emblée, en cas de victoire, de revoir leurs ambitions à la hausse. Dans les playoffs, le Sporting devra cependant élever quelque peu son niveau de jeu. Les Mauves n’ont en effet pas toujours brillé lors des grands rendez-vous de la phase classique. Contre l'Union, notamment, ils ont subi deux défaites. Les Bruxellois ont engrangé 2 points sur 6 face au rival brugeois et restent sur un 3 sur 6 contre l’Antwerp.

Un banc assez étoffé ?

Kompany espère que ses éléments offensifs s’illustreront aussi dans les six duels à venir. Joshua Zirkzee (15 buts et 8 assists), Lior Refaelov (12 buts et 1 assist), Christian Kouamé (8 buts et 5 assists) et Yari Verschaeren (7 buts et 5 assists) ont tous été décisifs à de nombreuses reprises en phase classique. Offensivement, Anderlecht se porte donc bien, mais son principal problème pourrait être son banc.

Benito Raman (9 buts et 5 assists) semble avoir perdu son sens du but ces derniers mois. Lors de ses 11 dernières apparitions, l’attaquant n'a scoré qu’à deux reprises. Peut-il retrouver son rôle de supersub durant les playoffs ? Kompany ne dispose pas non plus de véritable alternative à Zirkzee. Le profil de Raman n’est pas tellement différent de celui de Kouamé, tandis que le jeune Mario Stroeykens, 17 ans, manque encore cruellement d’expérience.

Les vraies solutions de rechange manquent à certains postes, ce qui pourrait poser problème en cas de blessure ou de suspension. Amir Murillo, par exemple, n'a pas de concurrent au poste d'arrière droit et, en son absence, Kompany doit bricoler en alignant le gaucher Bogdan Mikhalychenko. En défense centrale, Hannes Delcroix et Zeno Debast sont blessés depuis un moment déjà, ce qui laisse peu de marge en cas de nouveau pépin.

Avec ou sans pression ?

Un autre paramètre important sera l’état d'esprit dans lequel Anderlecht entamera les playoffs : avec ou sans pression ? Si les Bruxellois remportent la finale de la Coupe de Belgique contre La Gantoise le lundi de Pâques, ce qui leur permettrait de soulever leur premier trophée en cinq ans, ils seront déjà certains d'accéder au football européen. De quoi déjà enlever beaucoup de pression aux troupes de Kompany.

En cas de défaite, en revanche, le Sporting devra terminer dans les trois premiers pour être certain d'obtenir un ticket européen. S’il termine quatrième des playoffs, Anderlecht devra encore disputer une finale contre le vainqueur des Europe playoffs. Un scénario qu’on préfère ne pas voir se produire au Lotto Park...

Suivez la Jupiler Pro League et ses champions play-offs tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top