L’Inter Miami de David Beckham va-t-il enfin décoller en MLS ?

Football | En janvier 2018, David Beckham annonçait la création d'une équipe de football à Miami. Après un peu plus de deux saisons passées en MLS, force est de constater que la franchise de la star anglaise est loin de connaître le succès espéré…

De Proximus

Partager cet article

Il y a un peu plus de quatre ans, David Beckham fondait officiellement l’Inter Miami, basé dans l’une des villes les plus touristiques des Etats-Unis. La création de cette nouvelle équipe résultait d'une récompense donnée par les dirigeants de la Major League Soccer en 2007 après la venue de l’ancien international anglais au Galaxy de Los Angeles : le droit de créer une franchise à prix réduit (25 millions de dollars au lieu de 150 millions).

Deux saisons décevantes

Depuis son arrivée officielle en MLS, cependant, l’Inter Miami navigue en eaux troubles. Pour sa première saison, fortement perturbée par la crise sanitaire, la franchise n’a pu faire mieux qu’une 10e place sur 14 dans la Conférence Est. L’année 2021 a été encore moins brillante pour les joueurs de Phil Neville avec une 11e place à la clé, bien loin des places qualificatives pour les playoffs.

Une profonde refonte de l’effectif avait pourtant été opérée dans le club pour tenter d’enfin approcher les ambitions que la star anglaise s’était fixées. De nombreux nouveaux joueurs sont arrivés mais, malgré la présence de noms comme Blaise Matuidi, Gonzalo Higuain ou encore DeAndre Yedlin, l'ancien défenseur de Newcastle, la mayonnaise n'a pas pris.

En ce début de saison non plus, les résultats ne suivent pas, et la position de Neville est de plus en plus délicate. Friable défensivement et beaucoup trop brouillonne en attaque, son équipe s’est souvent fait punir par des adversaires plus efficaces. La franchise de Floride a démarré la saison avec un partage suivi de quatre défaites consécutives qui l’ont installée, avec quatre petits points, à la dernière place de la MLS toutes conférences confondues.

Enfin lancés ?

Samedi dernier, toutefois, les Miaméens ont goûté à la victoire pour la première fois de la saison. Et pas contre n’importe qui puisque, grâce à un triplé de Leonardo Campana, l’attaquant prêté par Wolverhampton, ils ont arraché un succès en fin de match contre le New England Revolution, champion en titre de MLS. Cette victoire peut-elle servir de déclic pour Miami ? Si tel ne devait pas être le cas, Beckham a bien sa petite idée pour amener sa franchise vers les sommets de la MLS...

Il y a quelques semaines, la presse espagnole révélait en effet que l’ancien joueur du Real Madrid souhaitait, au lendemain de la prochaine Coupe du monde au Qatar, attirer à Miami quatre légendes du FC Barcelone victorieux de la Ligue des champions en 2015 : Luis Suarez, Lionel Messi, Sergio Busquets et Jordi Alba. Reste à voir comment le Londonien s’y prendra pour contourner la règle qui ne permet de recruter que trois designated players

Le programme de la 7e journée de MLS :

Dimanche 17 avril

  • Seattle Sounders - Inter Miami (à partir de 4h25 sur Eleven 1)
  • Los Angeles FC - Sporting Kansas (à partir de 22h10 sur Eleven 3)
Suivez le meilleur de la Major League Soccer tout au long de la saison sur les chaînes de Eleven Sports, disponibles dans l’option Pickx Sports de Proximus.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top