Guillermo Coria, 23 doubles fautes mais une victoire à Monte-Carlo

Sports |

Sur le Masters 1000 de Monte-Carlo en 2006, Guillermo Coria va être en délicatesse avec son service, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais cela ne va pas l’empêcher de réaliser un beau parcours. 

De Proximus

Partager cet article

En 2006, Guillermo Coria est classé 9e mondiale à seulement 24 ans. Il est surtout l’un des meilleurs sur la terre battue. Après un début de carrière marqué par une suspension pour dopage en 2001, il explose sur le circuit mondial. Il triomphe à Monte-Carlo en 2004 et il est même appelé le "roi de la terre battue" par certains experts du tennis. Hélas, un certain Rafael Nadal va à de nombreuses reprises se mettre sur son chemin. 

Une opération qui change tout

Fin 2005, Coria se fait opérer de l’épaule et son retour sur le circuit est difficile : il a du mal avec son service. Cela va notamment se vérifier au tournoi de Monte-Carlo. Il y est surveillé à quelques semaines de Roland-Garros où il a été finaliste en 2004. Mais ses résultats sont éloignés de ses standards. A l’Open d’Australie, il avait déjà été éliminé au troisième tour après 23 doubles fautes. 

Triple finaliste à Monte-Carlo, il se hisse en huitième de finale après avoir éliminé Paul-Henri Mathieu après pourtant 20 doubles fautes. Il affronte alors Nicolas Kiefer, demi-finaliste en Australie. L’Argentin va s’imposer au bout d’un long duel 6-7, 6-4, 6-3 et ce malgré 23 doubles fautes. L’Allemand va d’ailleurs avouer en conférence de presse, après un échange tendu avec Coria, n’avoir jamais vu personne faire autant de doubles fautes, sauf dans le tennis féminin. "Mais j’ai gagné le match, j’ai pris son service plus souvent qu’il n’a pris le mien", rétorque Coria.

Plus au niveau

"J’ai pu gagner malgré mon mauvais service, donc cela me donne confiance pour les prochains matchs. Depuis que j’ai été opéré de l’épaule, je ne peux pas espérer servir aussi bien qu’avant, mais je travaille toujours sur ce coup et ce dont j’ai besoin, c’est de la confiance. J’espère que je pourrai servir aussi bien que lors de mon premier match à Miami où je n’ai pas fait de double-faute", ajoute-t-il. Au tour suivant, malgré "seulement" huit doubles fautes, il sera balayé par Nadal 6-2, 6-1. 

Après ce tournoi, il ne gagnera qu’un match sur terre battue et déclarera forfait pour le tournoi parisien. Sans son service, il ne retrouvera jamais son meilleur niveau. Ce quart de finale à Monte-Carlo restera son plus beau résultat car par la suite, il ne participera qu’à deux autres tournois du Grand Chelem, sans un succès. Guillermo Coria rangera sa raquette en 2009 à 28 ans, la faute à de mauvais résultats. 

Une fois de plus, dans le sport tout est possible !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top