Ameen Al-Dakhil retrouve le Standard avec les play-offs 2 en ligne de mire

Jupiler Pro League |

Le football est bien souvent une histoire de ‘routourne’, comme dirait Franck Ribéry. Et pour Ameen Al-Dakhil, l’histoire est belle. Jeté par le Standard dans un deal qui transpirait la compensation, le défenseur n’est pas loin de se qualifier pour les play-offs 2 alors que son ancien club se morfond dans le fond du classement ?

De Pickx

Partager cet article

Le dernier jour du mercato, le Standard annonçait le transfert définitif de son défenseur Ameen Al-Dakhil en direction de Saint-Trond. Le Belgo-irakien accompagnait João Klauss dans le Limbourg, alors pourtant qu’il était un des jeunes qui avaient pointé le bout du nez en équipe première tout en réalisant de belles prestations. Présenté comme un espoir du club, le voilà qui était chassé à la concurrence.

Il ne faut pas chercher bien loin les raisons de ce transfert. Outre le fait que Luka Elsner ne comptait visiblement pas dessus, son départ au STVV s’inscrivait dans l’affaire Edmilson. Pour rappel, le Standard avait monté un deal financier avec les Qataris afin d’éviter de payer trop à Saint-Trond dans le cadre du pourcentage à la revente que ceux-ci possédaient. Le pot-aux-roses ayant été découvert, une plainte a été déposée. Le transfert des deux joueurs portait donc, sans que cela ait été officiellement avoué, le sceau de la compensation.

Titulaire en puissance

Quand il arrive chez les Canaris, Al-Dakhil manque un peu de rythme. Pas lancé dans le bain comme titulaire directement, il effectue trois montées au jeu tout d’abord, certaines anecdotiques vu le temps de jeu. Mais le défenseur fait le boulot, et Saint-Trond ne perd pas. Fin février, pour le déplacement à Ostende, il est dans le onze pour la première fois.

Depuis, le joueur n’a plus quitté ce poste de titulaire et affiche un bilan parfait, ayant tout joué. Mieux, la défense de Saint-Trond s’est particulièrement solidifiée au moment de son arrivée, de quoi le mettre pleinement en confiance. En 5 titularisations, le STVV n’a encaissé que 3 buts et n’a perdu aucun match (2 partages et 3 victoires). Al-Dakhil est vite devenu une valeur sûre de l’effectif trudonnaire, pour le plus grand plaisir de Bernd Hollerbach.

Ses bonnes performances ont d'ailleurs été épinglées par le CIES, l'Observatoire européen du football. Dans une étude sur les performances en club des joueurs âgés de moins de 21 ans figure le nom d'Ameen Al-Dakhil. Premier belge, il figure à la 44e place de ce classement européen, preuve en est que le Standard s'est trompé à son égard. Acheté pour à peine 500.000€, Saint-Trond pourrait bien faire une très jolie plus-value en cas de revente.

Jouer un mauvais tour au Standard

Hasard du calendrier, Saint-Trond accueille le Standard pour la dernière journée de la phase classique. Pour les Liégeois, ce sera enfin la fin du calvaire puisque leur saison se terminera à l’issue des 90 minutes. Une dernière sortie de pénitence dont Saint-Trond doit profiter. Car les Canaris ont encore un objectif en tête : les play-offs 2.

A égalité de points avec Genk (48), le STVV doit absolument faire un meilleur résultat que les Genkies, car il y a peu de chance qu’il refasse son retard en ce qui concerne la différence de buts (+18 en faveur de Genk). Les Canaris devront donc se montrer solides face à l’une des attaques les plus décevantes de cette saison. La victoire est indispensable car Charleroi n’est qu’à 3 points plus haut, mais en cas de retour de Saint-Trond sur les Zèbres, le nombre de victoires serait à l’avantage des Limbourgeois. Au Stayen, Al-Dakhil et les siens auront donc les crocs. Pour aller chercher ces play-offs 2, mais lui encore plus pour montrer que les Liégeois se sont trompés à son égard.

Suivez le duel entre Saint-Trond et le Standard de Liège ce dimanche à partir de 18h25, sur la chaîne Pickx+ Sports 5, disponible dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top