Luis Enrique, sélectionneur de l'Espagne, optimiste malgré l'Allemagne

Coupe du Monde 2022 | Luis Enrique s'est montré optimiste après le tirage au sort de la phase de groupes de la Coupe du monde malgré le fait que l'Espagne soit tombée dans un groupe en compagnie de l'Allemagne. Le groupe E est complété par le Japon et le vainqueur du duel entre le Costa Rica et la Nouvelle-Zélande, qui s'affronteront en juin. Si la Belgique se hisse en huitièmes de finale, c'est contre un pays issu du groupe E qu'elle jouera.

De Belga

Partager cet article

"Cela s'annonce sympa. C'est un chouette groupe avec un beau rival, nous allons apprécier. Peu importe nos adversaires, figurer dans le tournoi est déjà une récompense et être tête de série récompense le travail des dernières années", a lancé le sélectionneur de la Roja après le tirage au sort effectué vendredi à Doha. "Nous connaissons évidemment l'Allemagne mais allons devoir analyser nos autres adversaires."

"S'opposer à nous est très compliqué et ce sera difficile de nous battre", a avancé le technicien. "Nous pouvons battre tout le monde et tout le monde peut nous battre. Il faut désormais profiter et être optimiste. Nous sommes l'Espagne, septième mondiale et prête à conquérir le monde."

Ce sera le 5e duel dans un Mondial entre les deux nations, respectivement championnes du monde en 2010 et 2014. La Roja avait perdu les trois premiers avant de s'imposer en demi-finales de l'édition 2010, en Afrique du Sud.

L'Espagne a aussi infligé une lourde défaite à l'Allemagne en 2020 en Ligue des Nations (6-0). Depuis lors, Joachim Low a laissé sa place à Hansi Flick et la Mannschaft est invaincue depuis 9 matchs sous les ordres de son nouveau sélectionneur.

Les Diables Rouges, tombés dans le groupe F avec le Canada, le Maroc et la Croatie, croiseront un pays du groupe E en cas de qualification pour les huitièmes.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top