Le RWDM à 4 points du leader ce soir? Westerlo champion grâce à Deinze?

Challenger Pro League | Le KVC Westerlo devra encore (un peu) attendre avant de fêter son titre de champion, devenu plus hypothétique après sa défaite à Lommel (2-1), samedi soir. Le leader de la compétition est à présent dépendant du résultat du RWDM à Deinze, dimanche à 20h00. Si le RWDM l'emporte, il n'y aura plus que 4 points entre les deux équipes, qui doivent encore se rencontrer. Suspense en vue?

De Tagtik

Partager cet article

Quatrième défait en 5 déplacements... Avec la pression qui monte, la nervosité grandit manifestement du côté du KVC Westerlo qui piétine devant le dernier obstacle. Leader incontestable (et peu contesté) depuis des mois, l'équipe de Jonas De Roeck plafonne. Et n'est plus du tout performante hors de ses bases. La semaine prochaine, les Campinois devront encore se déplacer à Mouscron, une équipe dont l'entraîneur a dit qu'il ferait tout pour aider le RWDM. Voilà qui promet encore une belle dose de suspense...

Mais pour cela, il faudra d'abord que le RWDM s'impose ce dimanche soir à la Dakota Arena de Deinze et revienne ainsi à 4 points du leader. La suite serait asssez croustillante, car pendant que Westerlo ira au Cannonier, le RWDM recevra Waasland-Beveren pour le compte de la 27e journée. Lors de la 28e et dernière journée, Westerlo et le RWDM se retrouveront au Kuipje. Dans certains scénarios, ce match pourrait devenir tout bonnement devenir un quitte ou double pour la montée en D1A... 

Une victoire du RWDM à Deinze ce dimanche mettrait donc encore un peu plus la pression sur le leader. Si, par contre, le RWDM ne prend pas les 3 points, ce sera la fête au Kuipje qui attend la remontée en D1A depuis des années.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top