De Bruyne marque et s'impose avec Manchester City, Lukaku et Chelsea trébuchent à domicile

Premier League | Manchester City s'est imposé 0-2 sur la pelouse de Burnley samedi après-midi lors de leur duel comptant pour la 31e journée de Premier League. Les Mancuniens répondent à la victoire de Liverpool survenue un peu plus tôt dans l'après-midi et, avec 73 points, conservent une longueur d'avance.

De Belga

Partager cet article

Obligés de l'emporter pour conserver la première place du classement, Kevin De Bruyne et les siens n'ont pas trainé pour engranger leur 23e succès de la saison. Le Diable Rouge s'occupait d'ouvrir la marque via une demi-volée sur un centre de Raheem Sterling (5e, 0-1). L'international était à nouveau à la passe vingt minutes plus tard pour permettre à Ilkay Gundogan de doubler la mise (25e, 0-2). De Bruyne a cédé sa place à 12 minutes du terme.

Dans le même temps, après cinq victoires consécutives en championnat, Chelsea subissait une défaite surprise 1-4 sur sa pelouse contre Brentford. Mené 1-0, Brentford renversait les Blues en seconde période grâce, notamment, à Christian Eriksen, auteur du deuxième but de ses couleurs. Dans les rangs de Chelsea, Lukaku entamait la rencontre sur le banc avant de faire son entrée à la 65e minute, alors que le score était de 1-3. Avec cette défaite, les hommes de Thomas Tuchel, 3e, restent coincés à 59 unités, à 13 longueurs de Liverpool et 14 de Manchester City.

Brighton et Leandro Trossard, titulaire, n'ont pu faire mieux que 0-0 à domicile contre Norwich. Trossard a disputé l'intégralité de la rencontre.

Du côté de Wolverhampton, Leander Dendoncker également présent toute la rencontre, s'est imposé 2-1 contre Aston Villa.

Au classement, les Wolves grimpent à la 7e place avec 49 unités et pointent temporairement à une longueur de Manchester United, 6e. Brighton et Leandro Trossard occupent le 13e rang avec 34 points.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top