Le Japon veut oublier la 'Tragédie de Doha' au Qatar et vise les quarts de finale

Coupe du Monde 2022 | Avec notamment l'Espagne et l'Allemagne comme adversaires dans le groupe E, le Japon aura fort à faire dès les poules de la Coupe du monde au Qatar, pour sa 7e participation consécutive. Mais il fera tout pour effacer le traumatisme qu'il a connu il y a 29 ans à Doha, a expliqué vendredi le sélectionneur Hajime Moriyasu à l'issue du tirage.

De Belga

Partager cet article

'La Tragédie de Doha', telle qu'elle a été baptisée par les Japonais, s'est déroulée à l'automne 1993. En bonne voie pour se qualifier pour la Coupe du monde 1994, le Japon n'a alors qu'à obtenir un résultat positif contre l'Irak à Doha. Menés 2-1 jusqu'à la 90e minute, les Irakiens brisent néanmoins les rêves japonais dans les ultimes instants, égalisant par l'intermédiaire de Salman. Le Japon est éliminé à la différence de buts tandis que la Corée du Sud et l'Arabie saoudite s'envolent pour les États-Unis. Les Saoudiens s'en iront d'ailleurs réaliser une performance historique en accédant au deuxième tour après une victoire contre les Diables Rouges, 0-1.

"Essayons d'effacer ce souvenir, en en faisant 'la Joie de Doha", a déclaré Moriyasu à la presse. "Notre objectif est une place en quarts de finale", alors que le Japon est susceptible de croiser la route des Diables Rouges dès les huitièmes de finale, en cas de qualification. Il aurait alors à effacer un autre mauvais souvenir : celui de la déroute de 2018 contre la Belgique, lorsque les Japonais se sont inclinés en huitième de finale 3-2 au bout du suspense, après avoir mené de 2 buts.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top