Roberto Martinez voit un "tirage difficile" pour les Diables Rouges

Diables Rouges | Pour Roberto Martinez, le sélectionneur des Diables Rouges, le tirage de la Belgique, dans le groupe F du prochain Mondial au Qatar avec le Maroc, le Canada et la Croatie, est "certainement un tirage difficile", a-t-il déclaré vendredi sur le compte Twitter de l'Union belge.

De Belga

Partager cet article

"C'est un tirage difficile, pour diverses raisons, mais ce sont des matchs fantastiques à attendre, en raison des liens qui existent entre les différents pays. Le Maroc compte de nombreux joueurs ayant un lien avec la Belgique, le Canada a connu une bonne campagne de qualification et il y a aussi la Croatie, que nous connaissons bien depuis la Coupe du monde en Russie."

Le coach est aussi ravi de pouvoir entamer le tournoi un peu plus tard en étant placé dans le groupe F. "J'attends avec impatience le début de la préparation. La bonne nouvelle, c'est que nous jouons notre premier match un peu plus tard, ce qui signifie que notre préparation est plus longue et que nous pourrons peut-être jouer un match devant nos supporters avant de partir."

Le groupe de la Belgique croise avec celui de l'Espagne et de l'Allemagne en huitième de finale, avant un possible quart de finale contre le Brésil ou le Portugal. Après les poules, "le tableau se divise", résume Martinez. "Les quatre premiers groupes ont moins d'équipes du Top 10 qui s'affrontent, dans les quatre suivants, ça sera probablement finale après finale après finale, et probablement la finale pourrait être la moins (relevée, NDLR)... (rires) Mais c'est comme ça que les tirages au sort fonctionnent et cela montre qu'il faut se concentrer pour essayer de progresser en dehors du groupe. Nous n'avons que trois matchs, mais nous allons être mis au défi par trois équipes très différentes et nous devons trouver les réponses rapidement."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top