L'Union Saint-Gilloise ne peut pas se permettre un faux pas face à un Standard en roue libre

Jupiler Pro League |

Ils ne veulent pas le dire tout haut, mais en coulisses, les ambitions des Unionistes sont claires : maintenant qu'ils sont si proches, les Bruxellois veulent faire un coup d'éclat historique. Le titre de champion est peut-être en vue, mais il est loin d'être à portée de main. Face à un Standard en perte de vitesse, le leader doit gagner pour s'assurer que le Club de Bruges ne se rapproche pas à la veille des playoffs. Sinon, les hommes de la capitale risquent de craquer sous la pression.

De Pickx

Partager cet article

L'Union regrette sans doute l’absence de son attaquant Dante Vanzeir. Contre Charleroi, le Diable Rouge de 23 ans est sorti de son rôle de gendre idéal et a donné un coup de poing au défenseur de Charleroi Valentine Ozornwafor, ce qui lui a valu une suspension de cinq matches. La semaine suivante, l'Union a fait match nul 0-0 à domicile contre Eupen. Plus tard, l'Union a également partagé l’enjeu 1-1 contre le KV Ostende, quatorzième au classement. Grâce à son meilleur buteur, Deniz Undav, qui a inscrit le but égalisateur à la 83e minute, l'Union a tout de même pris un point.

Deux partages face à des adversaires plus qu'abordables. Et puis le leader a eu chaud contre le KV Courtrai. Une fois encore, Undav fut le sauveur avec le but de la victoire à la 87e minute. Heureusement car l'écart avec le Club de Bruges, son plus proche poursuivant, aurait pu être encore plus faible au début des playoffs.

Une revanche à prendre

En août dernier, le Standard s'est incliné 4-0 sur le terrain des leaders du championnat. Les prémices d’une saison 2022 difficile pour les Rouches. Pire, après la nouvelle année, les Liégeois ont enregistré un dramatique 13 sur 36, indigne d'un club de haut niveau. Ils ont dû cravacher pour assurer leur maintien. 

Après 32 journées, le Standard occupe la treizième place. Il faut remonter aux années 50 pour retrouver des Liégeois aussi bas. Il y a trois semaines, Seraing, avant-dernier du classement, avait infligé une nouvelle humiliation aux troupes de Luka Elsner en remportant son tout premier derby liégeois de l'histoire. Un enfer qui ne finit pas.  

En plus de cela, il doit être très difficile pour des joueurs expérimentés comme Renaud Emond, Mehdi Carcela, qui n'est plus que l'ombre de lui-même cette saison, Noe Dussenne ou Gojko Cimirot de se préparer pour un match de championnat. Il n'y a plus d'enjeu pour le Standard, sauf peut-être l'honneur et la prime de résultat. Ainsi, le club en déclin s'achemine tranquillement vers la fin de la saison.

Une chance unique ? 

Quelle que soit la manière dont on le voit, tout le monde au Stade Marien rêve d'un titre national. Devenir champion de Belgique, 87 ans après le dernier titre de l’Union, ce serait historique. Briser l'hégémonie des grands clubs est une ambition sournoise de l'entraîneur Felice Mazzu, qui prêche la modestie mais est aussi extrêmement ambitieux.

Le fait est que si l'Union, en tant que leader lors de l'avant-dernière journée de la saison régulière, ne vise pas le titre de champion, le club le regrettera pendant des décennies. Cette occasion unique ne se représentera pas de sitôt.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, y compris le duel de ce dimanche à 13h30 entre le Standard de Liège et l'Union Saint-Gilloise, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top