Hans Vanaken, le Brugeois qui jouera sur la pelouse de l’ennemi face au Burkina Faso

Diables Rouges |

La Belgique clôturera ce mardi soir son rassemblement avec un duel amical face au Burkina Faso sur le coup de 20h45. Un match qui se disputera au Lotto Park d’Anderlecht que les joueurs de notre championnat connaissent bien. Certains comme Hans Vanaken y ont même un traitement de faveur en championnat.

De Proximus

Partager cet article

Titulaire, buteur et passeur face à l’Irlande samedi dernier, Hans Vanaken poursuit sa belle aventure chez les Diables Rouges. Après une bonne performance individuelle, il serait normal d’une nouvelle fois le retrouver dans le onze de Roberto Martinez ce mardi pour le match face au Burkina Faso, lui qui du haut de ses 29 ans fait office de "vieux" dans le noyau belge pour ce rassemblement. Mais il y a aussi une éventualité que le Brugeois ne joue pas ce soir. 

Au repos ?

En effet, le Club de Bruges affronte le Beerschot ce vendredi lors de la 33e journée de la phase classique de la Jupiler Pro League. Soit trois jours à peine après le match de ce soir. Le Club aurait-il un accord avec le sélectionneur pour que celui-ci préserve les Blauw en Zwart sélectionnés ? "On verra ce qui se passera mais ce n’est pas un problème pour moi de jouer trois jours plus tard. J’ai connu cela aussi en Ligue des champions", a embrayé Vanaken lundi en conférence de presse. 

Le milieu de terrain est aussi revenu sur la prestation et le partage face à l’Irlande avec une équipe des Diables Rouges inédite qui doit encore developper des automatismes, et c’est bien normal. "Cette perte de contrôle alors que les circonstances étaient favorables doit nous servir de leçon. Certes, c’est logique que tous les rouages n’étaient pas bien huilés samedi puisque ce n’était pas l’équipe habituelle. Moi-même, je devais chercher ma bonne position entre Michy Batshuayi et Charles De Ketelaere. Les nombreux entraînements doivent améliorer ces automatismes. J’ai appris à devenir un leader avec le Club, je dois encore être plus présent au sein des Diables. Changer de position d’un match à l’autre n’est pas un problème, j’ai déjà vécu cela avec le Club."

En terrain hostile

Fait assez rare, les Diables ne se produiront pas ce mardi au stade Roi Baudouin mais au Lotto Park du Sporting d’Anderlecht, club rival des Brugeois qui, comme Vanaken, ont plus l’habitude de s’y faire siffler qu’acclamer. "Je viens pour disputer ce match en tant que Diable Rouge. Pour le reste, il n’y a rien de particulier. J’imagine qu’il y aura des supporters d’Anderlecht dans les tribunes mais ils sont là pour supporter l’équipe nationale."

C’est en tout cas un bon test qui attend les Diables face au quatrième de la dernière Coupe d’Afrique des Nations. "Je ne peux pas dire que j’ai suivi de près leur parcours. Plusieurs gars sont connus de Jupiler Pro League comme Koffi, Kaboré et d’autres. On sait qu’ils vont mettre beaucoup d’énergie sur le plan physique, qu’ils donnent facilement des centres. De notre côté, nous devons d’abord penser à imposer notre jeu, sans faciliter le leur."

Suivez le prochain match des Diables Rouges contre le Burkina Faso ce mardi 29 mars à 20h20 sur La Une ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top