Youri Tielemans, promu capitaine des Diables Rouges, n’a pas tenu ses promesses

Diables Rouges |

La Belgique a dû se résoudre au partage contre l'Irlande hier soir dans un match qui s'est avéré très statique. La veille, pourtant, le jeune capitaine Youri Tielemans avait annoncé que les Diables Rouges avaient des ambitions élevées et qu’ils ne voulaient rien de moins qu'une victoire. Alors, où est-ce que ça a coincé ? Et en quoi Tielemans n’a-t-il pas tenu ses promesses ? Proximus Pickx revient sur Irlande - Belgique (2-2).

De Proximus

Partager cet article

La veille du match amical contre l'Irlande, le sélectionneur national Roberto Martinez annonçait que ce serait Youri Tielemans qui porterait le brassard de capitaine à l’occasion des deux rendez-vous des Diables contre l'Irlande et le Burkina Faso. Tielemans, 24 ans, est l'un des plus grands talents de Leicester City. Et Martinez estime qu’il a la maturité nécessaire et assez d’expérience pour porter le brassard de capitaine.

L’ancien anderlechtois a immédiatement endossé ce rôle, déclarant à la presse que les Diables Rouges se rendaient en Irlande pour gagner. "Nous sommes très motivés et ambitieux. Nous avons fixé des normes élevées ces dernières années et nous voulons gagner", a ajouté Tielemans.

Lenteur, jeu statique et manque d'inspiration

Cela n'a malheureusement pas été le cas lors du match contre l'Irlande. Le premier quart d’heure s'est déroulé sans encombre grâce à un but rapide de Michy Batshuayi (12ème minute, 0-1). Mais après cela, nous avons vu notre équipe jouer un football lent, statique et sans inspiration. Cette lenteur s’observait surtout au milieu du terrain avec le capitaine Youri Tielemans et son complice Hans Vanaken. Le duo semblait préférer un football de contrôle plutôt que l'attaque mais était souvent imprécis lorsqu’il était en possession du ballon.

Les supporters irlandais l'ont remarqué. Donnant de la voix, ils ont encouragé leur équipe à aller de l’avant et à ne pas se laisser impressionner face au numéro Un mondial. Ces encouragements ont produit leur effet, les joueurs irlandais commençant à exercer une pression de plus en plus forte sur les Diables. Ces derniers ont malheureusement cédé et Chiedozie Ogbene a marqué le but égalisateur pour l’Irlande (1-1) à la 35ème minute sur un magnifique retourné. Les Belges ont alors été déboussolés. Heureusement, la mi-temps approchait mais, même après la pause, les Diables Rouges n’ont pas pu rectifier le tir.

Venus pour gagner

Car la deuxième mi-temps venait à peine de commencer que les Irlandais étaient à nouveau au pressing. Heureusement, Tielemans était là cette fois. Il a effectué un excellent tacle qui a empêché les Irlandais de prendre l'avantage. Mais il n'a pas pu ramener les Belges aux avant-postes. Vanaken, lui, l'a fait en reprenant de la tête un corner de Thorgan Hazard à la 57ème minute (1-2). Les Irlandais n'ont cependant pas faibli et ont profité du jeu peu inspiré des Belges.

À la 76ème minute, Roberto Martinez a cherché à donner une impulsion offensive en faisant monter Adnan Januzaj sur le terrain en remplacement d'un Charles De Ketelaere invisible. Orel Mangala est également monté au jeu à la place d'Arthur Theate. À la 83ème minute, Batshuayi a été remplacé par Christian Benteke. Mais, peu après, les Irlandais sont repartis à l’attaque. Ainsi, sur un centre d’Ogbene, Brown reprenait le ballon de la tête pour tromper Mignolet (2-2).

Les Diables étaient déconfits, tout comme leur capitaine Youri Tielemans venu "pour gagner", comme il l’avait déclaré la veille. Espérons que ce dernier trouvera son second souffle mercredi prochain contre le Burkina Faso et qu'il mènera la Belgique à la victoire.

Suivez le prochain match des Diables Rouges contre le Burkina Faso ce mardi 29 mars à 20h20 sur La Une ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top