Thibaut Courtois fait une apparition remarquée lors d’une course de simracing

Esports | Thibaut Courtois a fait une apparition remarquée ce mercredi soir à l’occasion du Grand Prix de Barhein organisé par DUX Gaming sur le jeu-vidéo F1 2021. Le Belge a terminé à la cinquième place d’un classement composé de streamers et d’influenceurs Twitter espagnols.

De Proximus

Partager cet article

Pour ceux qui l’ignoraient encore, notre Thibaut Courtois national est un grand fan d’esport, de jeux-vidéo et plus particulièrement de sim-racing. Le gardien des Diables Rouges avait d’ailleurs acheté des parts dans la structure esportive DUX Gaming en juin 2018. Depuis, la structure est principalement présente sur FIFA, NBA2K mais aussi dans le milieu très niché du sim-racing.

Depuis deux ans, c’est son propre circuit de sim-racing que l’organisation a mis en place. Appelé Padreo League, le circuit regroupe un bon nombre de streamers et d’influenceurs espagnols, s’affrontant au rythme des différents Grand Prix de Formule 1, rejoués sur le jeu éponyme F1 2021.

Et c’est à l’occasion de l’une de ces courses que le Belge s’est illustré, pour une fois hors de sa cage de but ! Engagé dans l’écurie Alfa Romeo et parti en milieu de grille, notre diable aura fini sa course sur une belle cinquième place. Bien qu’il ne prenne pas part à toute la saison, c’est donc une belle performance que nous sort Thibaut Courtois face à des joueurs parfois expérimentés.

Mais le gardien du Real Madrid n’en est pas à son coup d’essai derrière un volant de simracing. Durant le confinement, ce dernier avait participé à de nombreuses courses de simracing organisées entre différentes célébrités et sportifs de tous les milieux. On l’avait notamment vu évoluer aux côtés de Charles Leclerc, ou encore Lando Norris.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top