Sector One soulève le titre français sur VALORANT

Esports | Les joueurs Sector One ont offert à leur organisation son premier titre sur VALORANT à l’occasion de la grande finale de la VRL : Revolution. Les renards se sont imposés au terme d’un reverse sweep qualifié par beaucoup comme historique et représenteront donc la France au tournoi de promotion du VCT.

De Proximus

Partager cet article

Ils l’ont fait. Ce dimanche soir, l’effectif VALORANT de la structure bruxelloise Sector One a sans aucun doute écrit l’une des plus belles pages de l’histoire de son club. Engagée dans le premier split de la ligue française de VALORANT, l’équipe a finalement soulevé le titre devant les 2200 viewers rassemblés à l’occasion de la grande finale du segment.

Une finale pleine de suspense

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les Sector One auront brillé par leur résilience lors de cette ultime rencontre. Opposés à une Team BDS considérée comme faisant partie des meilleures formations de la ligue, les renards entament l’affrontement du mauvais pied. Sur Haven, carte de leur choix, les Sector One ne parviennent pas à matcher le jeu collectif des BDS, malgré des individualités explosives à l’image de celle d’un Tony “Goaster” Richard déchainé sur sa Jett. La première map revient aux BDS sur le score de 13-10.

La deuxième carte n’est pas non plus à la faveur des renards, qui s’effrondrent un peu plus face à des BDS chirurgicaux. Ces derniers s’imposent sur le score de 7-13, posant ce qu’on pense alors être l’avant-dernier clou sur le cercueil des Sector One.

C’est sur Ascent que se joue donc la première balle de match de cette grande finale. Grâce à un side d’attaque très bien géré, les Sector One ne se laissent pas abattre et inscrivent leur premier point de cette grande finale. Dans les têtes, la question commence à émerger : “L’équipe peut-elle inscrire le reverse sweep et s’emparer du titre ?”.

Les deux équipes s’engagent cette fois-ci sur Split, dernière carte du choix de BDS. Une map serrée, où les renards doivent aller chercher l’overtime. Il ne faudra cependant pas plus de deux manches additionnelles à ces derniers pour inscrire le point salvateur. Grâce à une deuxième victoire 14-12, les Sector One viennent de recoller au score, se rapprochant un peu plus du trophée.

Mais remportée avec l’art et la manière

L’ultime map du BO5 est lancée, et c’est sur Breeze que se jouera le titre. Une carte peu préparée par des Sector One qui étonnent un peu plus en décidant de jouer une composition jamais pratiquée. Une stratégie qui finit par s’avérer payante ! Alors que l’équipe est menée 8-4 au changement de side, c’est une pause tactique qui est demandée par LohaN, le coach des S1, afin de remotiver les troupes.

Et ça fonctionne ! Les renards sortent tout ce qu’ils ont dans les tripes pour aller accrocher un overtime. Après 10 manches supplémentaires, des cris retentissent dans la gaming room de l’organisation bruxelloise. Les Sector One viennent de le faire, ils sont champions de France de VALORANT.

On y a vraiment cru jusqu’au bout. Quand on était menés 0-2, Marcty et KONEQT ont vraiment réussi à nous faire reset mentalement. Il fallait juste prendre ça comme des BO1 qui s’enchainaient.” nous expliquait un iDex plus qu’heureux à la sortie du match.

Fort de ses 105 kills, c’est sans surprise Goaster qui repart avec le titre de MVP de cette grande finale. Il faudra maintenant préparer la suite pour l’équipe. Grâce à son titre, celle-ci disputera le tournoi de promotion vers le VCT, la plus grosse ligue du circuit compétitif de VALORANT. Dès le 1er avril, c’est donc face aux meilleures équipes des différentes ligues régionales européennes que les renards devront porter les couleurs de la Belgique et de la France.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top