Après son élimination précoce en Ligue des champions, le PSG espère sauver son honneur en Youth League

Football |

En quart de finale de la Youth League, le PSG affrontera ce mercredi après-midi le Red Bull Salzbourg. Une rencontre à suivre car il s'agit d'un duel entre le principal prétendant au titre et un ancien vainqueur de cette Ligue des champions pour les U19. Le PSG devra se passer de son joueur vedette Xavi Simons, suspendu.

De Proximus

Partager cet article

Le RB Salzbourg, réputé pour son académie de jeunes, a déjà remporté une fois la Youth League en 2017, alors sous la houlette de l'entraîneur Marco Rose, actuel coach du Borussia Dortmund. Mais cette saison, tous les regards sont tournés vers le Paris Saint-Germain dans cette prestigieuse compétition des jeunes de moins de 19 ans. Le club est en effet sorti invaincu et leader de sa phase de groupe (composée du RB Leipzig, de Man City et du Club de Bruges). Il s’est ensuite également montré particulièrement fort en huitième de finale contre le FC Séville (2-0).

Ce succès, le PSG le doit en grande partie à Xavi Simons, le Rayane Bounida des Pays-Bas aurait-on envie de dire. Tout comme le Belgo-Marocain, formé à Anderlecht mais qui a récemment signé son premier contrat professionnel à l'Ajax, Simons est un véritable phénomène sur les réseaux sociaux. Très jeune déjà, il impressionnait ses abonnés, les recruteurs et les sponsors avec divers clips vidéo. Une révélation médiatique dès l'adolescence, avant même la signature de son premier contrat professionnel.

BIentôt prêt pour l’équipe première ?

Espérons que Xavi Simons sera à la hauteur de cette prometteuse ascension. Le Néerlandais, formé de 2010 à 2019 au FC Barcelone, est aujourd'hui âgé de 18 ans et s'impose progressivement dans la cour des grands. Évoluant au sein des U19 du PSG depuis 2019, il a déjà été aligné sept fois cette saison avec l'équipe A du club. Quatre fois en Ligue 1 et trois fois en Coupe de France. Le jeune talent y a montré un aperçu de ses capacités. Le 3 janvier 2022, par exemple, il est titulaire pour le quatrième tour de la coupe contre Vannes et contribue, grâce à une passe décisive, à la victoire 4-0. Récemment, il a également été sélectionné en équipe première pour les matchs de Ligue des champions contre le Real Madrid, malheureusement sans monter sur le terrain.

Dans la Youth League, par contre, Simons est un joueur clé du PSG. En sept matchs, il a marqué quatre buts et six passes décisives. Il a souvent joué en tant que milieu offensif ou attaquant – bien que dans un rôle de faux 9. Avec sa vista, sa technique et son efficacité, il pourrait guider le PSG vers un premier titre dans la compétition. Mais en raison d'un carton jaune reçu contre Séville, le jeune Néerlandais est suspendu pour le quart de finale contre le RB Salzbourg. Les Parisiens devront donc lui trouver un remplaçant et le premier qui vient à l'esprit est l'ailier gauche Djeidi Gassama, qui a déjà marqué cinq buts et deux passes décisives au cours de cette campagne.

Le RB Salzbourg, un adversaire sérieux

Lors de ces quarts de finale, les Parisiens devront prendre le RB Salzbourg au sérieux. Le club autrichien a en effet également terminé premier de son groupe – composé de Séville, Lille et Wolfsburg. Ensuite, il a battu Zilina en huitième de finale. Dans cette campagne, le PSG sera pour les Autrichiens le premier vrai grand test.

Notons que de nombreux jeunes du RB Salzbourg sont déjà dans le viseur de grands clubs. Ainsi le meneur de jeu danois Maurits Kjaergaard, qui a récemment sauvé l’honneur de l’équipe première de son club lors de la défaite contre le Bayern Munich (7-1) en huitième de finale de la Ligue des champions. Maintenant que l’équipe A est éliminée, il y a de fortes chances que le jeune Danois soit à nouveau aligné en Youth League.

Suivez l’UEFA Youth League, y compris la rencontre entre le PSG et le RB Salzbourg de ce mercredi à 14h, sur la chaîne Pickx+ Sports 1, disponible dans l'option Pickx Sports de Proximus. Le Final Four sera également à suivre en exclusivité en avril sur Pickx+ Sports.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top