Le Standard doit retrouver son calme dans le derby

Jupiler Pro League |

En battant le Beerschot et en partageant contre Charleroi, le Standard a probablement assuré l’essentiel : le maintien. Tout n’était pas rose dans ces deux matchs et un dénominateur commun doit être corrigé : la gestion de la pression.

De Proximus

Partager cet article

Ces dernières semaines n’ont pas été des plus calmes pour le Standard. Les Liégeois ont goûté à la lutte pour le maintien, plus souvent aux défaites qu’aux victoires, et leur entraineur Luka Elsner reste dans une position inconfortable. Certes, les Rouches viennent de signer un 4 sur 6 qui leur donne de l’air, mais la fin de saison doit permettre à l’équipe de retrouver de la stabilité et une meilleure gestion de la pression.

A quatre journées de la fin, il ne reste quasiment plus que ça à faire pour les Liégeois. Avec 12 points de retard sur le 8e, et quoi qu’il arrive une victoire en moins, les play-offs 2 sont désormais inaccessibles. Quant au maintien, avec 17 points d’avance sur le Beerschot et 10 sur Seraing, il faudrait une catastrophe pour se retrouver barragiste.

Perte de repères

Face au Beerschot, le Standard avait montré de très belles choses en première période avant de pratiquement s’effondrer en deuxième. Les Anversois ont mis plus de pression et les joueurs d’Elsner ont commencé à paniquer. Mauvais placements, relances approximatives, mauvais gestes… la panoplie complète de la défense aux abois et en perte de repères était là.

Contre Charleroi, c’est la pression mise par le public qui a, à plus d’une reprise, failli faire sortir l’équipe de son match. On n’est pas passé loin d’une bagarre générale plus d’une fois. Le Standard est nerveux, et cela peut se comprendre vu sa situation. Reste que cela n’encourage guère à l’optimisme sur les matchs restants.

Un derby chaud ?

Ce dimanche, le Standard retrouve Seraing dans un derby qui sent bon le passé sidérurgique et les hauts-fourneaux. Mais un derby qui sent aussi le fond du classement. Si la position au classement des Standardmen est avantageuse, une défaite face à leur opposant du jour pourrait ramener une mauvaise pression sur eux.

Seraing sera-t-il capable de forcer un résultat à Sclessin ? Le public risque en tout cas de mettre le feu, et notamment sur la direction. Cela pourrait éventuellement perturber les visités, surtout si ceux-ci ne parviennent pas à prendre rapidement l’avantage. Une chose est sûre : Liège sera en ébullition.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment Standard de Liège - RFC Seraing ce dimanche à 21h, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top