Lior Refaelov, le « Monsieur Coupe » d’Anderlecht

Jupiler Pro League |

Avec sa prestation en demi-finale, l’Israélien a prouvé qu’Anderlecht pouvait compter sur lui pour la Crocky Cup. Mais le milieu offensif n’en est pas à son coup d’essai. Récap de ses succès en Coupe de Belgique.

De Pickx

Partager cet article

La coupe, il la connait. En 2015, Lior Refaelov était d’ailleurs qualifié pour la finale. C’était en 2015, et le destin veut qu’il avait remporté le trophée avec Bruges… face à Anderlecht. On se souvient encore de sa prestation, et surtout du but de la victoire brugeoise qu’il avait inscrit dans les arrêts de jeu. Un an plus tard, il était buteur avec les Blauw en Zwart face au Standard, mais les Rouches l’avaient emporté malgré tout. En 2020, il marquait l’unique but de la finale avec l’Antwerp, face à Bruges, et offrait à nouveau la coupe à son club. Ses statistiques sont impressionnantes : en sept ans, il a joué trois finales de Coupe, et en a remporté deux.

Cette année, il s’est montré étincelant sur chaque rencontre d'Anderlecht, qualifiant les mauves pour la finale tant attendue. « La dernière fois qu’Anderlecht a joué une finale de Coupe, c’était contre moi. J’ai une petite dette à payer envers les supporters d’Anderlecht », confiait le milieu offensif israélien au micro de Manuel Jous ce jeudi. L’esprit compétiteur, Refaelov compte bien continuer sur sa lancée pour décrocher un troisième trophée, avec son troisième club. L’ancien Soulier d’or l’affirme : il le doit bien aux supporters d’Anderlecht. « J'espère gagner une troisième Coupe, et je serai très heureux de l'offrir aux supporters d'Anderlecht. Je leur en dois une (sourire). Ils étaient très présents aujourd'hui. »

Indispensable face à Eupen

Les joueurs d’Anderlecht ont été unanimes, leurs supporters les ont poussés ce jeudi en demi-finale face à Eupen. Si bien que le club s’est qualifié pour la finale sur le score de 3-1. Rafaelov était percutant. Sur corner, puis sur un centre précis, il a donné deux assists. Lors de la première demi-finale, il avait inscrit un doublé sur penalty. "J’aime ces moments, quand la pression est haute", rappelle-t-il. « Ce genre de moments, ce sont des moments clés dans la saison et c’était sans doute notre match le plus important jusqu’à présent. »

Cela fait longtemps qu’Anderlecht attend de soulever une coupe de Belgique. La dernière, c’était en 2008. Depuis, ils n’ont disputé qu’une finale, face au Bruges de Refaelov. Grâce à lui, les Mauves disputeront leur 14e finale. Mais cette fois, l’homme à qui la Coupe réussi est de leur côté. C’est peut-être sa présence qui fera la différence pour une équipe d’Anderlecht à qui il manque un petit quelque chose pour décrocher la Crocky Cup.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment RCS Anderlecht - Ostende ce dimanche 6 mars à 16h, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top