One day, one goal : le tour de magie de Matt Le Tissier contre Blackburn

Premier League | S’il n'est jamais devenu un joueur de classe mondiale, Matt Le Tissier est toujours considéré comme un demi-dieu à Southampton. "Le God", comme il y était d’ailleurs surnommé, était un footballeur atypique à l’excellente technique de frappe, comme il l'a démontré contre les Blackburn Rovers le 9 décembre 1994.

De Proximus

Partager cet article

Matt Le Tissier a effectué toute sa carrière professionnelle – de 1986 à 2002 – pour un seul et même club : Southampton. Le milieu offensif anglais a pourtant eu l'occasion de rejoindre un club plus huppé à plusieurs reprises. Lors des années 1994 et 1995, par exemple, lorsque Chelsea, Tottenham, Blackburn ou encore Manchester United lui faisaient les yeux doux. Mais Le Tissier, international à huit reprises, a toujours refusé les offres pour rester fidèle à Southampton.

Pour son club de cœur, le natif de l’île de Guernesey a inscrit un total de 209 buts. Parmi ceux-ci, des goals importants qui ont plusieurs fois permis à Southampton de se sauver en Premier League, mais aussi de vrais bijoux. Le Tissier était d’ailleurs passé maître dans l’art d’inscrire des buts somptueux, qui mêlaient généralement dribbles interminables et coup de pied dévastateur. Ses qualités techniques et son imprévisibilité lui permettaient bien souvent de compenser son manque de vitesse.

Les buts du milieu offensif se sont donc régulièrement retrouvés dans les tops des plus belles réalisations. Lors de la saison 1994-1995, l'un d'entre eux a même été élu but de l'année par la BBC. Il s’agit de son but du 9 décembre contre les Blackburn Rovers d’Alan Shearer, futurs champions d'Angleterre cette saison-là.

Un incroyable enchaînement

Alors que son équipe est menée 2-0, Le Tissier récupère le ballon un peu au-delà de la ligne médiane et entame un slalom entre deux défenseurs avant de décocher, de façon inattendue, une frappe des 35 mètres dont il a le secret. Parfaitement dosé et placé, son tir prend la direction de la lucarne du but de Tim Flowers, sans que ce dernier puisse y faire quelque chose.

Les deux hommes se connaissaient d’ailleurs très bien pour s’être côtoyés dans le vestiaire de Southampton quelques années auparavant, mais Le Tissier ne montra aucune pitié pour son ami sur le terrain. Malgré un second but du "God" à douze minutes du terme pour répondre au doublé de Shearer, Southampton s’inclinera finalement 3-2 face aux Rovers. Les Saints termineront à la dixième place du championnat quelques mois plus tard.

En 2002, après un total de 540 matchs officiels sous le maillot de Southampton, le milieu de terrain anglais, miné par une série de blessures, met un terme à sa carrière professionnelle à l'âge de 33 ans. Peut-être en partie en raison d'un mode de vie pas toujours compatible avec la pratique du football au plus haut niveau. Aujourd'hui, Le Tissier est un analyste respecté, un golfeur amateur et... un demi-dieu à plein temps, bien sûr !

Fan de notre série ? Découvrez également la merveilleuse et surprenante volée d'Álvaro Negredo.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top