Comment le Bayer Leverkusen est devenu un modèle de formation

Bundesliga |

Avec une troisième place provisoire derrière les habituels Bayern Munich et Borussia Dortmund, le Bayer Leverkusen est la révélation de la saison en Bundesliga. Peut-être grâce à un système de transfert intelligent, basé sur les données.

De Proximus

Partager cet article

Le Bayer Leverkusen n’est pas vraiment un leader en Bundesliga mais ces dernières années, le club s’invite régulièrement sur la scène européenne. L’équipe le doit à une académie de jeunes très efficace et à un scoutisme sophistiqué. En outre, le système de données AWS est fréquemment utilisé. 

Quelques exemples ? Kai Havertz, arrivé au Bayer à l'âge de onze ans, il y a été formé et a remporté la Ligue des champions avec Chelsea la saison dernière. Florian Wirtz, tout nouvel international allemand, arraché à Cologne à l'âge de 17 ans. L'ailier néerlandais Jeremie Frimpong, ou Piero Hincapie, un défenseur équatorien de 19 ans qui a été trouvé grâce au réseau de scouting réputé en Amérique du Sud. Un réseau international de scouting qui a établi sa réputation depuis longtemps grâce à des transferts réussis comme ceux des Brésiliens Lucio et Zé Roberto. C'est ainsi qu'aujourd'hui encore, le Bayer est très apprécié dans la région, dénichant les plus grands talents.

Installations de pointe

Un deuxième élément, car seulement avec les données et les transferts de jeunes talents, vous n'êtes rien, consiste à offrir des installations de formation de pointe. Pour pouvoir rivaliser avec de puissants clubs tels que le Borussia Dortmund et le Bayern Munich, Leverkusen a beaucoup investi dans l'infrastructure et la structure pour les jeunes. Une grande attention a été accordée au recrutement des meilleurs formateurs de jeunes en Allemagne.

Simon Rolfes, le directeur sportif du club de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, explique son projet : "Il ne suffit pas d'avoir de bons recruteurs, il faut aussi fournir un bon environnement, de bonnes installations et des entraîneurs solides." Il souligne l'importance d'une atmosphère agréable, mais compétitive, dans la formation des jeunes. C'est pourquoi Rolfes s'intéresse à la mentalité d'un joueur plutôt qu'à ses qualités sportives lorsqu'il recrute. Un membre de l'équipe RH se déplace toujours avec un joueur lors des négociations de transfert, afin de s'assurer dès le départ des conditions de vie à Leverkusen. "Si un environnement est froid ou peu inspirant, vous ne pourrez jamais obtenir le meilleur d'un joueur", déclare Rolfes.

Culture de club

Mais l'accent n'est pas seulement mis sur les jeunes à haut potentiel, bien sûr. Le Bayer Leverkusen a recruté Robert Andrich et Amine Adli cet été. Deux profils très différents :  le premier est une bête allemande expérimentée, le second un dribbleur français prometteur. Mais ils sont rapidement devenus des piliers de l'équipe A. "Ils veulent travailler dur et ne jamais abandonner, un excellent exemple pour nos hauts potentiels", dit Rolfes. Cela devient une dynamique : en lançant les jeunes joueurs dans le football professionnel et en leur offrant de réelles possibilités de jouer dans l'équipe première, d'autres talents sont convaincus de signer pour le Bayer.

De cette manière, une culture de club est en train de s'installer et place Leverkusen de plus en plus clairement dans le sillage des deux grands, le Bayern et le Borussia Dortmund. Avec, peut-être, une victoire du côté de Munich ce samedi ?

Suivez la Bundesliga tout au long de la saison, comme le duel entre le Bayern Munich et le Bayer Leverkusen de ce samedi 5 mars, sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Le programme de la journée 25 en Bundesliga ce week-end sur Eleven Sports :

Samedi 5 mars

Dimanche 6 mars

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top