'Alice au pays des merveilles', le chef-d’oeuvre visuel de Tim Burton

Séries | Sortie en 2010, cette adaptation du classique de Lewis Carroll en live-action avait surpris le monde entier grâce à des techniques combinant prises de vue réelles et animation. 

De Proximus

Partager cet article

Le roman de Lewis Carroll a eu droit à un impressionnant lot d’adaptations cinématographiques. Mais lorsque l’incroyable périple de la jeune Alice aux pays des merveilles est raconté par un réalisateur aussi créatif et fascinant que Tim Burton, le résultat est tout simplement enchanteur.

Tout comme le dessin animé Disney de 1951, le film sorti en 2010 raconte comment la jeune fille se trouve coincée dans un monde parallèle empli de personnages fantastiques. Alice découvre bientôt qu’elle est la seule à pouvoir libérer le royaume du joug de la tyrannique Reine Rouge. Heureusement, elle recevra l’aide de nombreux compagnons hauts en couleur. 

Pour le film, Tim Burton a fait appel à quelques-uns de ses acteurs fétiches, comme Helena Bonham Carter ou Johnny Depp. On retrouve également Mia Wasikowska dans le rôle d’Alice et Anne Hathaway en Mirana, la Reine Blanche. Le regretté Alan Rickman  prête sa voix à la chenille Absolem dans le film et sa suite, 'Alice de l'autre côté du miroir' (2016), son dernier rôle au cinéma.

Défis techniques

Pour réaliser son remake en live-action du best-seller 'Les Aventures d'Alice au pays des merveilles' sorti en 1865, Tim Burton utilise la technologie Digital 3-D de Disney pour faire voyager ses spectateurs dans d’autres dimensions. L'ensemble du film a été réalisé sur des écrans verts, alors que tous les animaux du film sont des images générées par ordinateur (CGI). Pour l’équipe du film, l’essentiel du défi technique consistait à mélanger les différents effets - travail sur écran vert avec des acteurs vivants, décors virtuels, animation CGI et personnages mi-animés, mi-humains - en un tout cohérent.

Parmi les personnages qui ont été particulièrement difficiles à réaliser, citons le Chapelier fou de Johnny Depp, dont l'apparence a été manipulée pour refléter l'humeur du personnage, la Reine rouge, jouée par Helena Bonham Carter avec une tête que l'équipe des effets spéciaux du film a dû agrandir au double de sa taille normale, et Tweedledee et Tweedledum, tous deux interprétés, grâce à la magie numérique, par Matt Lucas. Le film repartira d’ailleurs avec deux Oscars, celui de la meilleure direction artistique et celui des meilleurs effets visuels.

Le nouveau projet de Tim Burton

Tim Burton va réaliser une nouvelle série dérivée de la 'Famille Addams' sur Mercredi Addams, intitulée à juste titre 'Mercredi'. Jenna Ortega sera celle qui incarnera le rôle de l’adolescente morbide au visage blême. La jeune actrice, vue dans les séries ‘Jane The Virgin’, ‘You’, ou encore ‘Harley, le cadet de mes soucis’ succède à de grandes actrices comme Chloë Grace Moretz, Christina Ricci et Lisa Loring. Catherine Zeta-Jones enfilera les robes de Morticia Addams, tandis que son mari Gomez sera incarné par l’acteur Luis Guzmán ('Narcos’).

Une saison de huit épisodes est prévue sur Netflix. La jeune fille glauque fera son entrée à l’université de Nevermore et racontera son difficile passage à l’âge adulte. Elle devra élucider des mystères surnaturels qui terrorisent la ville et qui ont même failli semer le trouble entre ses parents, il y a 25 ans. Une oeuvre qui parait taillée sur mesure pour Tim Burton, à la tête de la série. La date de sortie n’a pas encore été communiquée.

'Alice', la comédie musicale

L'ancienne star de Disney Channel, Sabrina Carpenter, jouera bientôt le rôle d'Alice dans une nouvelle adaptation signée Netflix. "Le film sera une version contemporaine de l'histoire du classique de Lewis Carroll", explique la plateforme de streaming. En plus de son rôle principal, Sabrina Carpenter produira également le projet avec sa propre société de production, At Last Productions. Selon une interview donnée au magazine Forbes, c’est l’actrice elle-même qui a présenté et vendu le projet à Netflix durant la pandémie.

La jeune star explique également être fan de l’univers d’Alice au pays des merveilles, et qu’elle en avait marre de se voir proposer des rôles "trop artificiels". On ignore encore dans quelle mesure cette comédie musicale suivra l'intrigue originale d'Alice au pays des merveilles. Ce que nous savons, c'est que l'intégralité d''Alice' se déroulera lors d'un festival de musique. Aucune date de sortie n’est connue. 

'Alice au pays des merveilles’ et sa suite sont à voir sur Disney+, disponible dans l'option TV 'Pickx All Stars' ou 'Pickx All Stars & Sports' de Proximus Pickx qui donne accès au service de streaming sans frais supplémentaires pendant un an. Les conditions générales de Disney+ s'appliquent.


Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top