Il était une fois un Diable : Dante Brogno

Football |

En cette année 2022, Proximus vous propose une nouvelle série consacrée aux Diables rouges qui n'ont pas vraiment marqué l'histoire. Internationaux le temps d’une poignée de sélections, ils figurent tout de même dans le grand livre de notre équipe nationale. Focus, cette fois-ci, sur Dante Brogno.

De Pickx

Partager cet article

La famille de Dante et Toni Brogno est originaire de Calabre. Leur grand-père était venu en Belgique pour travailler dans les mines et la famille a toujours vécu à Marchienne-au-Pont. Les deux frères sont indissociablement liés au championnat de football belge. Ils sont en effet devenus les meilleurs buteurs de tous les temps de Charleroi (pour Dante) et de Westerlo (pour Toni).

De 1986 à 2001, Dante Brogno a été l'attaquant titulaire du Sporting Charleroi. Il a disputé un total de 389 matchs, au cours desquels il a marqué 108 buts. L'exemple classique d'un joueur de club pur-sang, une race aujourd'hui en voie de disparition. Dante Brogno a été un zèbre pour la vie. « Je n'ai jamais reçu d'offre sérieuse des trois meilleurs clubs que sont le Club de Bruges, Anderlecht et le Standard », expliquait-il à De Morgen en 1998. « Et si tu ne peux pas aller dans l'un de ces trois clubs, alors il vaut peut-être mieux rester où tu es ».

Légende des Carolos

Le 11 octobre 1997, Dante Brogno était sur le banc lors du match de qualification pour la Coupe du monde contre le Pays de Galles. L'entraîneur de l'époque, Georges Leekens, ne l'a pas fait monter sur le terrain et il n’a jamais eu d’autres occasions de jouer pour la Belgique. Au contraire de son frère Toni qui a pu le faire à sept reprises. Dante aurait cependant peut-être mérité d'être inclus dans la sélection pour le Championnat d'Europe 2000 après sa saison exceptionnelle avec Charleroi. Considéré comme une légende chez les Carolos, il a arrêté le football en 2001 après avoir marqué plus de 100 fois pour les Zèbres. Quant à son frère Toni, il a joué au football jusqu'en 2006.

Après avoir raccroché ses crampons, Dante a ensuite travaillé comme entraîneur adjoint de 2001 à 2009, toujours au Sporting de Charleroi. Et, de 2009 à 2010, il est allé travailler pour le club rival, l'Olympic Charleroi. Par la suite, il a entraîné d’autres clubs : l’Union saint-gilloise, Tubize, La Louvière et le Royal Football Club de Liège. À partir de mai 2019, il a été l'entraîneur principal des Francs Borains en première nationale. L'Italo-Belge de 55 ans a quitté le club du Borinage le 18 janvier dernier pour des raisons personnelles.

« Je ne regrette qu'une chose », aurait dit Dante Brogno au Morgen en 1998. « C’est de n’avoir jamais eu une vraie chance en tant qu'international ».

Fan de notre série? Découvrez le bref passage d’Eddy Snelders chez les Diables rouges.

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top