Qui montera en D1B? Nouveau pas en avant du RFC Liège...

Challenger Pro League | Profitant de la victoire de Dessel Sport dans le match au sommet face au Patro Eisden (1-0), le RFC Liège a battus THES Sport (3-1) pour s'emparer de la deuxième place du classement, à 3 points du leader.

De Tagtik

Partager cet article

Après cette  journée, Dessel mène toujours la danse avec 36 points en 16 matches, soit 3 points de plus que le RFC Liège (33 points, 16 matches). Le Patro Eidsen (32 points mais 17 matches) est le grand perdant du week-end. L'Olympic Charleroi et Dender ont encore perdu des plumes ce week-end, en étant tenu en échec respectivement par Visé et par Tirlemont.

CLASSEMENT

1. Dessel Sport: 36 points*
2. RFC Liège: 33 points*
2. Patro Eisden: 32 points
4. O. Charleroi: 26 points
5. Dender EH: 26 points

* ont joué un match de moins

Le RFC Liège, lui, n'a pas laissé passer sa chance face à Tessenderlo, dimanche et a parfaitement profité de la défaite du Patro Eisden à Dessel, la veille, pour remonter à la deuxième place du classement général.

Les Sangs et Marines se sont pourtant fait peur après l'ouverture du score de THES Sport en deuxième mi-temps. Il a fallu attendre la 75e et l'égalisation de Jérémy Perbet sur penalty pour décrisper joueurs et supporters.

3 minutes plus tard, Jonathan d’Ostillo inscrivaitt le deuxième but avant que l'inévitable Perbet ne fixe les chiffres définitifs à 3-1 à la 85e après un nouveau panalty transformé (en deux fois).

Les Liégeois remontent donc à la deuxième place du général à trois points de Dessel Sport, qu'ils accueilleront le 20 mars. Mais avant cela, il faudra prendre la suite de la compétition match par match et cela commence dimanche prochain à Visé, une équipe qui était venu s'imposer 2-3 à Rocourt.

Le chemin d'une éventuelle promotion est encore long...



Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top