LEC : La Belge Sjokz de retour sur le plateau

League of Legends | Après une absence remarquée, la présentatrice du LEC Eefje “Sjokz” Depoortere, retrouvera ses collègues dans les studios de Berlin dès ce vendredi. La Belge avait fait un pas en retrait à cause de raisons personnelles et un retard de renouvellement de son contrat.

De Proximus

Partager cet article

Les bonnes nouvelles ne finissent plus de pleuvoir autour du LEC, le championnat européen de League of Legends. Alors qu’est annoncé, sous certaines conditions, le retour en studio des équipes participantes, c’est le retour d’un autre pilier de la compétition qui a été communiqué à la communauté.

Alors qu’elle était absente depuis le début du Spring Split, la Belge Sjokz a annoncé qu’elle ferait son retour sur la scène de la compétition dès cette semaine. Le week-end de matchs qui arrive sera donc doublement spécial. En plus de retrouver sa présentatrice emblématique, la compétition entamera cette semaine la série de matchs retours, dont une partie sera disputée sur scène.

Lors de la première semaine de compétition, c’est le décès de sa maman qui obligeait la Belge à prendre un peu de recul sur la compétition qu’elle anime depuis maintenant plusieurs années. Un évènement qu’elle avait alors partagé à sa communauté, expliquant qu’elle ne serait probablement pas présente sur le plateau durant plusieurs semaines.

Finalement, c’est un retard et des difficultés dans la négociation de la reconduction de son contrat qui forceront Sjokz à prolonger son absence de quelques semaines. À l’époque, beaucoup de membres du cast du LEC avaient alors marqué leur soutien envers la Belge, récompensée à de multiples reprises pour son travail au sein du championnat européen de League of Legends.

On vous encourage donc à être un maximum nombreux ce vendredi dès 18 heures afin d’accueillir notre compatriote comme il se doit pour son retour sur les ondes !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top