Mousa Dembele était-il le footballeur le plus élégant de l'histoire des Diables Rouges ?

Diables Rouges | Mousa Dembele, 34 ans, a démenti les rumeurs ce mardi l'envoyant à la retraite et respectera bien sa dernière année de contrat en Chine. Tout cela nous permet cependant de nous rappeler que l'élégant milieu de terrain a marqué l'histoire de tous les clubs par lesquels il est passé mais aussi celle de notre équipe nationale. Retour sur le parcours d'un joueur hors du commun.

De Proximus

Partager cet article

Mousa Dembele n'aura finalement pas disputé sa dernière rencontre le 11 août dernier dans le championnat chinois où il avait décroché un dernier contrat, lucratif, à Guangzhou City, en janvier 2019. Le milieu de terrain anversois n'a, certes, pas rechaussé les boots depuis mais, comme il l'a précisé sur ses réseaux sociaux en démentant les rumeurs, il lui reste encore une année de contrat à respecter. Alors qu'il lui reste un an avant de tirer sa révérence, l'ancien Diable Rouge, pour lequel tout le monde s'accordait à dire qu'il avait un talent brut au-dessus de la moyenne, est-il passé à côté d'une carrière encore plus belle ?

Un génie technique

Mousa Dembele avait rallié la Chine - pour à peine 5 millions d'euros - après avoir évolué à Tottenham où il a passé les meilleurs moments de sa carrière. Il sera resté 6 ans et demi à White Hart Lane au sein d'un club de Premier League qui avait déboursé près de 20 millions d'euros pour s'attacher ses services alors qu'il avait franchi la Manche pour aller jouer à Fulham. C'est avec les Spurs qu'il a montré qu'il faisait partie des meilleurs à son poste, surtout au niveau de sa technique et de sa protection de balle, même s'il a souvent été handicapé par des blessures.

L'Anversois avait auparavant joué pour Willem II, qui l'avait repéré en 2005 au Germinal Beerschot, son club formateur après avoir enfilé sa première vareuse à Berchem Sport. Mousa Dembele a évolué aussi de 2006 à 2010 à l'AZ dans le championnat néerlandais. C'est au sein de ce club qu'il s'est fait connaître de la Belgique entière en inscrivant notamment des buts exceptionnels au terme de chevauchées fantastiques qui le caractérisaient. Il n'aura cependant déposé que trois trophées dans sa vitrine: une Coupe de Belgique avec le Germinal Beerschot en 2005 (même s'il n'aura que très peu joué), un titre de champion des Pays-Bas avec Alkmaar ainsi qu'une Supercoupe néerlandaise en 2009.

Salué par ses pairs

Malgré tout, Mousa Dembele a toujours fait l'unanimité auprès de ses coéquipiers. Que ce soit en club ou en équipe nationale, il donnait à merveille le tempo et il était presque impossible de lui prendre la balle. Et cela aussi bien à l'entraînement qu'en match. "On lui a toujours dit que si on l’avait pris à Tottenham à 18 ou 19 ans, il serait devenu l’un des meilleurs joueurs du monde", affirmait son ancien coach chez les Spurs Mauricio Pochettino. "Certains peuvent dire ce qu’ils veulent sur Eden Hazard ou Kevin De Bruyne, mais Mousa avait le plus de qualités avec le ballon », ajoute même l’ancien Diable rouge Wesley Sonck. "Sa puissance, son rythme, sa force, mais aussi sa technique des deux pieds. Il peut battre n’importe quel joueur", s'enthousiasmait à l'époque encore Harry Kane.

En mars 2020, Mousa Dembele avait renoncé à l'équipe nationale après n'avoir plus figuré chez les Diables Rouges depuis septembre 2018 et un match disputé le 11 septembre en Islande (0-3) pour le compte de la Ligue des Nations. Il avait entamé sa carrière internationale en mai 2006 soldant celle-ci sur 82 capes et 5 buts. Il fut de la partie avec la Belgique lors des Coupes du monde 2014 et 2018 (avec une 3e place à la clé) ainsi qu'à l'Euro 2016. Il aura même pris part aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 en participant grandement au beau parcours des Diablotins en Chine pour finalement obtenir, après un match exceptionnel contre l'Italie, une très belle quatrième place. Il nous reste donc un an pour en profiter à distance avant de dire adieu à un nouveau joueur de notre génération dorée.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top