Taiwo Awoniyi, de Mouscron au top de la Bundesliga avec l’Union Berlin

Bundesliga |

Depuis sa montée en Bundesliga, l’Union Berlin ne cesse de progresser. 11e en 2020, 7e en 2021, les Unionistes sont actuellement occupés à se battre pour le top 4. Et dans l’effectif, on retrouve un ancien de Pro League, Taiwo Awoniyi.

De Proximus

Partager cet article

Sans faire de vague et en bossant bien, l’atypique club de l’Union Berlin intègre petit à petit le subtop allemand. Arrivé en Bundesliga pour la première fois de leur histoire en 2019, le club de la capitale n’a eu cesse de progresser, confirmant son maintien de 2020 par une présence dans la première moitié de classement l’année suivante et, aujourd’hui, par une lutte pour une qualification en UEFA Champions League.

Dans les joueurs qui portent cette équipe, Taiwo Awoniyi fait figure de fer de lance. Le Nigérian est déjà auteur de 14 buts cette saison, dont 9 en Bundesliga. Il est le meilleur artificier de son équipe. Ce n’est pas un inconnu pour les suiveurs de Jupiler Pro League. Le garçon est en effet passé par notre championnat il y a quelques années.

L’explosion à Mouscron

Taiwo Awoniyi, c’est un exemple parmi beaucoup d’autres de joueurs achetés par des grands clubs sans jamais y avoir disputé le moindre match. A 18 ans, le Nigérian a été acquis par Liverpool qui le prêtera dans la foulée. Jusqu’en 2021, Awoniyi ira de club en club en appartenant toujours aux Reds. Il échoue d’abord à Francfort (2015-2016) puis à Nimègue (2016-2017) avant d’arriver en Belgique, à Mouscron.

Chez les Hurlus, dans un club habitué à la lutte pour le maintien, Taiwo Awoniyi s’intègre facilement et s’adapte rapidement au championnat. Dans le Hainaut, il explose enfin, à 20 ans. En 27 matchs de championnat, il inscrit 7 buts, participant au maintien de l’équipe. Avec un but en coupe et deux en play-offs, il termine la saison avec 10 buts marqués en 31 matchs.

Raté à Gand, relancé à Mouscron

Ces bonnes performances attirent forcément les regards d’autres écuries et c’est La Gantoise qui obtient finalement le prêt du joueur la saison suivante. Toutefois, chez les Buffalos, ça ne tourne pas rond pour Awoniyi qui, sur le premier tour, n’inscrit que 2 buts en coupe et 1 sur la scène européenne, qu’il découvre. Au mois de janvier, Gand et Liverpool se mettent d’accord pour mettre un terme à la location du joueur.

Les Reds décident de laisser le joueur en Belgique et le renvoie à Mouscron, dans un environnement qui lui convient visiblement mieux. Sur les 16 matchs qu’il joue avec les Hurlus en championnat après janvier, il marque 11 fois. Une résurrection totale !

Retour en Bundesliga

La saison suivante, il retourne en Bundesliga, à Mayence, où les choses ne se passent pas au mieux. Ses statistiques sont faméliques (1 but en 12 matchs) mais cela n’empêche pas l’Union Berlin de s’intéresser à lui. Awoniyi y est prêté l’an dernier. Ses prestations sont assez convaincantes et le club l’acquiert définitivement en fin de saison. Avec la suite que l’on connait…

Suivez le meilleur de la Bundesliga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, dont Union Berlin – Dortmund ce dimanche 13 février sur Eleven Sports 1, disponible dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Le programme de la 22e journée de Bundesliga sur Eleven Sports :

Vendredi 11 février

Samedi 12 février

Dimanche 13 février

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top