Tom Brady, de 199e choix de Draft à GOAT de la NFL

Sports |

La NFL a connu un petit séisme ce mardi avec l’annonce de la retraite de Tom Brady, considéré comme le meilleur joueur de l’histoire de la Ligue de Football américain. Pourtant, il y a 21 ans, rien ne laissait présager une telle carrière pour Thomas Edward Patrick Brady, Jr..

De Proximus

Partager cet article

La NBA a Michael Jordan, la NFL a Tom Brady, c'est aussi simple que cela. Mais depuis ce mardi, la carrière du quarterback de 44 ans s’est officiellement terminée, une semaine après une ultime et assez rare défaite en play-offs pour Brady. Les Buccaneers ont été éliminés face aux Los Angeles Rams. Alors que l’avenir de Brady restait dans le flou depuis, la page est maintenant complètement tournée.

Tom Brady, c’est un palmarès fou tout comme sa longévité dans un sport qui use et détruit les organismes. Six titres décrochés avec sa franchise que l’on croyait de toujours, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Et en 2020, Brady surprend son monde en s’engageant avec les Buccaneers de Tampa Bay, une équipe qui ne s'est pas qualifiée en match éliminatoire depuis treize ans et qui possède alors le pire bilan historique de la ligue. La magie va opérer puisque cette équipe va remporter le Super Bowl l'année suivante, ce qui signifie un septième titre pour Brady en dix finales. Un record de plus. 

Comeback kid

Tout est possible dans le sport, Tom Brady et son parcours le prouvent bien. Jeune, il évolue à l'université de Michigan mais on ne croit pas forcément en lui comme l’explique pour 20 Minutes Marc-Angelo Soumah, consultant NFL et ancien joueur français. "Il n’est pas le quarterback prototype. Il n'est pas rapide, pas athlétique, n'a pas le plus gros bras. Il est moyen dans à peu près tout."

Mais voilà, quand les choses tournent mal, c’est Brady qui prend la place de son concurrent au poste de quarterback, Drew Henson. Et là, l’équipe remonte la pente et gagne, ce qui vaut à Brady le titre de "Comeback kid". Au printemps 2000, le Californien se présente à la Draft mais l’aventure tourne rapidement au cauchemar la faute à des tests physiques catastrophiques pour un joueur qui, de plus, n’est pas toujours titulaire à l’université. 

Six quarterbacks avant Brady

95 kilos pour 1m94, 5,28 secondes au sprint sur 40 mètres et en prime l'avant-dernier temps des quarterbacks, aucune détente et des appuis trop lourds : les recruteurs sont formels, il manque trop de choses chez Brady pour en faire un crack. La soirée est longue pour Brady qui voit six quarterbacks être sélectionnés avant lui. Finalement, lors de l'avant-dernier tour, il reçoit un appel des New England Patriots qui le draftent en 199e position. Une soirée qui a forgé un gros mental chez Brady. 

Chez les Patriots, il n’est que le quatrième choix au poste de quarterback. Mais pourtant, il va changer l’histoire de la franchise et ça, il l’a dit dès sa première rencontre avec Robert Kraft qui est toujours le propriétaire des Patriots. Après une courte présentation, Brady lui a laché, droit dans les yeux : "Je suis le meilleur choix que l'organisation ait jamais fait". L’histoire fera le reste…

Suivez la NFL tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top