Les cinq plus gros coups du mercato hivernal à l'étranger

Football | Les dernières heures du mercato d'hiver ont été particulièrement animées dans plusieurs clubs européens. Il est désormais temps de faire le point en s'intéressant aux plus beaux transferts réalisés à l'étranger en janvier.

De Proximus

Partager cet article

Philippe Coutinho

Philippe Coutinho en a fini de traîner son spleen au FC Barcelone. Le Brésilien a été prêté à Aston Villa jusqu’à la fin de la saison avec une option d’achat fixée à 40 millions d’euros. En Catalogne, le Brésilien n’est jamais parvenu à justifier le montant exorbitant de son transfert (140 millions d’euros bonus compris), si bien qu’il est considéré comme un véritable flop depuis son arrivée en 2018. À Villa, le milieu offensif a retrouvé Steven Gerrard, qu’il a côtoyé à Liverpool entre 2013 et 2015. Coutinho, 29 ans, peut-il retrouver toute sa magie sous les ordres de son ancien capitaine ? Sa première montée au jeu face à Manchester United, avec une action décisive et un but, semble indiquer que les Villains ont peut-être fait l’une des plus belles affaires de ce mercato hivernal.

Anthony Martial

Dans l'impasse à Manchester United, où il ne compte que 367 minutes de jeu pour un seul but cette saison et s’est récemment pris le chou avec son entraîneur, Anthony Martial terminera la saison au FC Séville dans le cadre d’un prêt. L'attaquant international français de 26 ans tentera de se relancer en Andalousie pour conserver ses chances d’être du voyage à la Coupe du monde au Qatar en novembre prochain, lui qui a manqué les deux derniers grands tournois avec les Bleus.

Luis Diaz

Liverpool a délié les cordons de la bourse pour arracher la pépite colombienne Luis Diaz au FC Porto. Également pisté par Tottenham, l’ailier de 25 ans, en feu avec Porto ces derniers mois (16 buts et 6 assists en 28 matchs), s’est finalement engagé jusqu'en 2027 à Anfield Road, pour un transfert estimé à 45 millions d'euros plus 15 millions de bonus. S’il s’adapte à la Premier League, le Colombien pourrait bien devenir la nouvelle sensation des Reds. Son arrivée vient raviver la concurrence sur l’aile gauche de Liverpool et permet de déjà anticiper les éventuels départs de Mohamed Salah, Sadio Mané ou Roberto Firmino, dont le contrat expire en juin 2023.

Ferran Torres

En difficulté cette saison, le FC Barcelone avait grand besoin de renforts cet hiver. Les dirigeants barcelonais l’ont compris et ont cassé leur tirelire. Ils ont d’abord rapatrié Ferran Torres en provenance de Manchester City contre 55 millions d’euros. En trois apparitions avec les Blaugranas depuis son arrivée, l’ailier de 21 ans, l’une des plus belles promesses du football espagnol, s’est déjà distingué avec un but et un assist. Les Catalans ne se sont pas arrêtés en si bon chemin et ont également enregistré le retour sous forme de prêt de l’ailier de Wolverhampton Adama Traoré, formé au club. Dans les toutes dernières heures du mercato, le Barça a encore attiré Pierre-Emerick Aubameyang, libéré par Arsenal. Des arrivées qui viennent densifier le secteur offensif barcelonais et devraient permettre à l'équipe entraînée par Xavi de retrouver une certaine force de frappe.

Dusan Vlahovic

C’est le transfert le plus onéreux de ce mercato. Mal en point en championnat, la Juventus n’a pas hésité à débourser 75 millions d'euros pour s’attacher les services de l'attaquant serbe de 22 ans Dusan Vlahovic, révélation de la première moitié de la saison en Serie A avec la Fiorentina. En dépensant une telle somme, la Juve a battu le record pour une transaction hivernale en Italie. En pleine bourre (24 matchs et 20 buts toutes compétitions confondues), Vlahovic devra redynamiser l’attaque turinoise et aura la lourde tâche de faire oublier Cristiano Ronaldo, dont il a repris le numéro.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top