La Bataille des Flandres en point d’orgue de la 26e journée de Jupiler Pro League

Jupiler Pro League |

Il reste moins de 30 points à distribuer et impossible de savoir exactement quelles seront les équipes qui participeront aux play-offs 1 et 2. La 26e journée ne permettra pas de répondre définitivement à ces interrogations, mais elle n’en restera pas moins passionnante pour autant.

De Proximus

Partager cet article

Avec la saison qui avance à toute allure, les équipes ne peuvent plus perdre trop de points en cours de route si elles veulent atteindre leurs objectifs. Que ce soit en haut, au milieu ou dans le bas du classement, tous les verdicts peuvent encore changer fortement. Personne n’est à l’abri d’un passage à vide et tout peut aller très vite, dans un sens comme dans l’autre. Autant dire que les matchs ont de plus en plus d’importance.

Cette 26e journée de Jupiler Pro League débutera vendredi avec un duel 100% wallon puisque le Sporting Charleroi reçoit Seraing. Un duel sur fond de passé sidérurgique entre une équipe qui a toujours les play-offs 1 en ligne de mire et une autre qui lutte pour son maintien.

Le Cercle continuera-t-il ?

Samedi, la journée débutera avec un duel entre Courtrai et Saint-Trond. Les premiers sont en bonne position pour figurer dans les play-offs 2 tandis que les Canaris doivent encore prendre des points pour mettre la zone rouge à bonne distance.

Le début de soirée sera rythmé par la rencontre à Sclessin entre le Standard et le Cercle de Bruges. Les Brugeois sont actuellement l'une des meilleures équipes du Royaume, malgré leur revers contre le KV Ostende, et après avoir battu Bruges et Anderlecht, ils voudront s’offrir un nouveau glorieux scalp. Les Liégeois doivent, eux, repartir une nouvelle fois de l'avant après leur défaite contre le KV Malines. Dans le même temps, Ostende et Louvain s’affronteront à la Côte dans l’optique du maintien.

La soirée de samedi se terminera avec le difficile déplacement de l’Union à l’Antwerp. Pour les Unionistes, ce match mettra fin à leur triptyque du Top 4. Ne pas perdre au Bosuil placerait définitivement les hommes de Mazzu dans la posture de favori au titre. Les Anversois, eux, doivent prendre des points pour assurer leur place en PO1.

Remakes de coupe

Dimanche, on aura comme une impression de déjà-vu. A 13h30, le Club de Bruges accueille La Gantoise, quelques jours seulement après son déplacement chez les Buffalos en demi-finale aller de la Coupe de Belgique.

Ensuite, le Beerschot poursuivra son opération maintien en se rendant à Malines. Un déplacement loin d’être évident pour des Rats du Kiel en manque d’idées. Il ne faut plus trainer s’ils veulent poursuivre en D1A l’an prochain.

A 18h30, le hasard du calendrier nous offre un deuxième remake de coupe avec le match entre Anderlecht et Eupen. Les deux équipes se sont rencontrées au Kehrweg jeudi pour la demi aller de la Croky Cup. Autant dire qu’il n’y aura pas de surprise pour les uns comme pour les autres.

La journée se terminera avec le retour de Genk. Les Limbourgeois accueilleront Zulte Waregem avec l’ambition de revenir dans le top 8. Une tâche à leur portée, d’autant plus qu’ils comptent plusieurs matchs de retard.

Le programme de la 26e journée de Jupiler Pro League :

Vendredi 4 février

Samedi 5 février

Dimanche 6 février

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top