Huitièmes de finale de la CAN : des surprises toujours aussi nombreuses

Football | Les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations débuteront ce samedi au Cameroun. Si le pays hôte est toujours de la partie, d'autres grands favoris sont tombés au stade des huitièmes qui ont réservé plusieurs surprises.

De Proximus

Partager cet article

Les favoris qui ont répondu présent :

Il n'y a plus de petites nations en Afrique. Le Cameroun, pays hôte de la compétition, l'a bien compris lundi dernier en se débarrassant difficilement de valeureux comoriens. Privés de gardien de profession pour cause de covid, les Comores, petit poucet du tournoi, ont été contraints d'aligner un défenseur entre les perches. Malgré tout, et pourtant réduits à dix dès la 7ème minute, ils ont réussi à rester dans le match jusqu'au bout. Les Lions Indomptables ne se sont pas forcément rassurés en s'imposant finalement 2-1 mais les coéquipiers de Vincent Aboubakar, en feu depuis le début du tournoi, avancent tout de même à pas de géant vers la finale.

Le Sénégal, lui aussi, se rapproche petit à petit d'une deuxième finale consécutive. Sans véritablement briller non plus, les Lions de la Teranga ont fait le travail contre le Cap-Vert qui a terminé la rencontre à neuf (2-0). Motif d'espoir pour les Sénégalais, Sadio Mané est de plus en plus décisif et ils se trouvent dans la partie de tableau la plus facile sur papier.

Le Maroc de Selim Amallah a aussi été accroché par le Malawi avant de l'emporter grâce une nouvelle réalisation exceptionnelle sur coup franc d'Achraf Hakimi (2-1). Vahid Halilhodžic et les siens semblent être un candidat sérieux à la victoire finale même si leur parcours jusque-là sera loin d'être facile.

Les grandes nations qui ont été surprises :

Meilleure équipe du premier tour, le Nigéria a mordu la poussière à la surprise générale face à la Tunisie en huitièmes de finale. Les Aigles de Carthage, qui ont pourtant eu toutes les peines du monde à s'extraire de la phase de poules, ont créé l'exploit grâce à une réalisation de l'ancien Eupenois Youssef Msakni. Malgré un effectif de taille, les Super Eagles voient donc leur rêve de titre s'envoler.

L'Egypte, elle aussi, n'avait pas vraiment rassuré en phase de groupes. Pourtant, les Pharaons ont aussi sorti l'un des favoris de la compétition en s'offrant le scalp de la Côte d'Ivoire. Les Éléphants avaient pourtant marqué les esprits en éliminant le tenant du titre, l'Algérie, lors de l'ultime journée de la phase de groupes. Mais, malheureusement pour eux, la fatidique séance des tirs au but ne leur aura pas souri. Mohamed Salah a ainsi offert une dixième victoire en onze matchs à l'Egypte face aux Ivoiriens à la CAN. Une véritable malédiction pour les partenaires de Christian Kouamé !

Enfin, la Gambie du coach belge Tom Saintfiet et la Guinée Équatoriale ont déjoué les pronostics en s'imposant respectivement face à la Guinée et contre le Mali. Tout comme le Burkina Faso au détriment du Gabon, les joueurs du "Nzalang Nacional" ("L'Eclair") sont sortis vainqueurs d'une séance de tirs au but irrespirable.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top