2 ans plus tard, Kobe Bryant traine toujours autour des terrains de NBA et du monde

Basket |

Il y a deux ans, le 26 janvier 2020, Kobe Bryant disparaissait tragiquement dans un accident d’hélicoptère. Un décès qui a choqué la NBA, mais plus largement le monde du sport tant le "Black Mamba" a marqué les esprits. 

De Proximus

Partager cet article

Le 26 janvier 2020, on entendait à peine parler du coronavirus mais le monde était alors secoué par une terrible nouvelle : vers 20h30 chez nous, on apprenait le décès tragique de Kobe Bryant, de sa fille Gianna et de sept autres personnes dans un accident d’hélicoptère en Californie. Deux ans après ce drame, le "Black Mamba" est toujours dans les esprits de nombreuses personnes, particulièrement en NBA. 

Comment passer à côté du titre décroché par les Los Angeles Lakers, l’équipe de Bryant, quelques mois après son décès? Avec un LeBron James très proche de Bryant, la motivation était décuplée chez les Lakers comme l’a expliqué Rob Pelinka, ancien agent de Kobe et actuel vice-président des Angelenos. "Kobe et Gianna ont guidé l’équipe toute l’année. La voix de Kobe a été dans ma tête en permanence. Chaque jour, chaque minute. […] Avoir eu un ami qui a changé ma vie, et qui m’a aidé à comprendre ce qu’était la grandeur et le sacrifice, il n’y a pas de plus grand cadeau. Je sais qu’il est fier de moi."

Un vrai modèle 

A 37 ans et deux ans après le drame, LeBron James a avoué ne pas encore avoir fait son deuil. "Le proverbe veut que le temps fasse son œuvre. Aussi dévastateur et tragique que cet événement ait été, et qu’il l’est encore pour nous tous qui sommes impliqués, seul le temps (fera son œuvre). Et cela prend du temps. Chacun a son propre processus de deuil. Mais j’essaie de ne pas me remettre ça en tête parce que c’est trop sombre."

Dwyane Wade, Paul George, Kevin Durant, Jason Tatum, Devin Booker ou encore Russell Westbrook, tous ont grandi avec les exploits de Kobe comme ce match de janvier 2006 où le joueur des Lakers a inscrit 81 points ! "Ma mère me demandait alors si je voulais jouer en NBA et je lui disais : ‘Non, je veux être Kobe’. C’était juste mon joueur préféré. J’avais ses posters, tous ses maillots. C’était mon joueur. Si je joue au basket, il en est la raison. Mes premiers souvenirs de basket sont de lui", a avoué Jayson Tatum en 2018, lui qui a eu la chance de s’entrainer avec Bryant en privé. La NBA qui n’a pas oublié de rendre hommage à Kobe avec une magnifique fresque dans le clip de lancement de cette 75e saison de la grande Ligue. 

La « Mamba Mentality »

Ce qui a marqué les esprits, c’est aussi la rage de vaincre que possédait Kobe Bryant, cette envie de toujours tout faire pour gagner. Si de nombreux basketteurs la revendiquent, elle dépasse le monde du ballon orange. "Du football au football américain, en passant par les joueurs à l’étranger ou même ceux qui ne font pas de sport, il est toujours question de la ‘Mamba mentality’", lâchait Anthony Davis à ce propos.

Parmi ces athlètes qui perpétuent la "Mamba Mentality", on peut citer la tenniswoman Naomi Osaka, comme le rapporte Jeannie Buss, prioritaire des Lakers. "Je ne m’étais pas rendue compte qu’il avait donné tellement de son temps et de ses connaissances à d’autres personnes. Naomi Osaka, qui a remporté l’US Open de tennis, a évoqué les conversations qu’elle avait eues avec Kobe. Il était comme ça. Les leçons qu’il nous a enseignées et ce qu’il représentait ne vont pas disparaître avec le temps."

Bientôt une statue 

Là où Kobe Bryant a réalisé la plupart de ses exploits, le Staples Center, devenu la Crypto.com Arena, une statue va bientôt voir le jour en hommage à celui qui a porté les numéros 24 et 8 de la franchise de LA. La disparition de Bryant a marqué la terre entière, quelle que soit la franchise supportée, car il était très proche des fans, comme l’a résumé sa femme Vanessa lors de son discours pour l’entrée en 2021 de son défunt mari au Hall Of Fame. "Je me souviens lui avoir demandé pourquoi il ne pouvait pas se reposer pour un match quand il avait mal. Il m’avait répondu : "Et les fans qui ont économisé pour me voir jouer une seule fois ?". Il n’a jamais oublié ses fans. S’il le pouvait, il jouerait chaque minute de chaque match. Il vous aimait tous tellement."

Kobe Bryant a marqué et marque toujours les esprits tout en inspirant des générations, pas seulement de sportifs à travers le monde. Deux ans déjà qu’il nous a quittés mais il est toujours présent dans l’esprit de bien des gens. On oublierait presque le basketteur de génie qu'il était comme on peut le constater dans la vidéo qui suit. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top