Le Club de Bruges reçoit l’Union pour le match au sommet de la 24e journée de Jupiler Pro League

Jupiler Pro League |

Les fans de foot seront ravis puisqu’ils auront droit à une journée de Pro League en ce milieu de semaine. 8 matchs répartis de mardi à jeudi avec, comme point d’orgue, le choc entre le Club et l’Union.

De Proximus

Partager cet article

Mardi, c’est l’Antwerp qui ouvrira le bal avec la réception de Saint-Trond (18h45). Les Canaris se sont bien relancés le week-end dernier en venant à bout de Seraing et aborderont ce déplacement avec un regain de confiance. Les Anversois, de leur côté, continuent leur route en haut du classement et comptent bien l’emporter pour faire la bonne opération de la journée, vu le match prévu entre le Club et l’Union.

C’est ensuite Charleroi et Gand qui entreront en lice, respectivement contre Courtrai et Ostende (21h). Les deux premiers cités se sont neutralisés samedi dernier (0-0), et voudront donc reprendre leur marche en avant. Le top 4 n’est pas loin, et il ne faudra pas se louper.

Les clubs liégeois cherchent le bon rythme

Mercredi, on prend la direction du Kehrweg pour le « derby » liégeois entre Eupen et le Standard (18h45), deux équipes qui ne sont pas au meilleur de leur forme. Les Pandas n’ont signé qu’une seule victoire sur les 12 derniers matchs de championnat, tandis que le Standard sort d’un début de mois de janvier ardu avec un déplacement à Anderlecht puis la réception du Club de Bruges. Les deux formations ont besoin de points pour se donner de l’air.

A la même heure, on retrouvera un duel entre Zulte Waregem et OHL. Deux équipes qui doivent prendre des points pour s'éloigner le plus rapidement possible de la zone rouge.

Seraing joue à 21h face au Beerschot. Dans l’optique de la lutte pour le maintien, c’est une rencontre capitale pour les deux équipes. Les Métallos pour garder les Rats du Kiel à bonne distance, et les Beerschotmen pour tenter de combler le fossé qui les sépare encore de la place de barragiste.

Enfin, Anderlecht accueille le Cercle (21h) avec la ferme intention de consolider sa 4e place. Les Mauves ont bien redressé la barre et font partie des favoris pour intégrer les play-offs 1. Mais c’est toujours serré derrière, il ne faut donc rien laisser au hasard et venir à bout d’un Cercle en pleine bourre ne sera pas une mission aisée. Demandez au Club de Bruges.

Le choc inattendu

Qui l’eût cru ? Ce jeudi, sur le coup de 20h45, le Club de Bruges accueille le leader de la compétition, l’Union Saint-Gilloise, dans un choc aussi improbable qu’excitant. En cas de victoire, les Unionistes mettraient un gros coup aux Brugeois, même si avec le système de division des points par 2 rien n’est évidemment encore joué. Les Gazelles, de leur côté, doivent absolument l’emporter pour se remettre en ordre de marche dans le haut de tableau et remettre un coup de pression sur leur adversaire du soir, mais aussi l’Antwerp et Anderlecht. La lutte promet d’être belle et spectaculaire entre deux des meilleures attaques du Royaume.

Le programme de la 24e journée de Jupiler Pro League :

Mardi 25 janvier

Mercredi 26 janvier

Jeudi 27 janvier

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top