D1B - Suspensions et cartes (#17) : un quintette en tribunes, 13 menacés

D1B Pro League | La trêve est terminée et les équipes de D1B reprennent le chemin des terrains pour la 17e journée de championnat, disputée ce week-end. Les joueurs piaffent d'impatience après ce break forcé mais tous n'auront pas la chance d'être de la partie. Faisons enselble le tour des sanctions disciplinaires...

De Tagtik

Partager cet article

Lenny Nangis Devra patienter pendant 4 journées avant de pouvoir rejoindre ses équipiers sur la pelouse. L'attaquant du RWDM paye très cher son coup de coude volontaire lors du match face au Lierse Kempenzonen.

Autres suspendus, le duo du KVC Westerlo formé de Maxim De Cuyper et Thomas Van Den Keybus. Les deux joueurs prêtés par le Club Bruges ont reçu leur cinquième carte jaune lors de la dernière journée de compétition en 2021 et seront absents pour affronter le KMSK Deinze. Scott Bitsindou (Lierse K.) est dans le même cas alors que Chris Kablan (Waasland-Beveren) est lui puni pour son exclusion (double carte jaune) face à Lommel SK.

Notons qu'Arno Verschueren (Lommel SK) était lui aussi suspendu pour cette Journée #17 mais qu'il a quitté le club hier pour rejoindre le Sparta Rotterdam.

Enfin, 13 joueurs sont sous la menace du carton jaune de trop, synonyme de suspension automatique lors de la Journée #18: Kouya Mabea (KVC Westerlo), Pietro Perdichizzi (KVC Westerlo), Jenthe Mertens (Waasland-Beveren), Derrick Tshimanga (Waasland-Beveren), Diego Rosa (Lommel SK), Kolbeinn Thordarson (Lommel SK), Jordy Gillekens (Lierse K.), Olivier Myny (RE Mouscron), Clément Tainmont (RE Mouscron), Jamal Aabbou (RE Virton), Ruben Droehnle (RE Virton), Anas Hamzaoui (RE Virton) et Nicholas Rizzo (RE Virton) devront éviter tout avertissement supplémentaire.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top