Microsoft rachète Activision Blizzard pour un montant record de près de 70 milliards de dollars

Esports | Mardi 18 janvier, Microsoft a provoqué une onde de choc dans le monde des jeux vidéo. La société à l’origine de la console de jeu Xbox a annoncé qu’elle rachetait Activision Blizzard pour un peu moins de 70 milliards de dollars, un record absolu dans le secteur. Mais que signifie cet achat pour l’avenir de jeux comme Call of Duty et Overwatch, pour l’instant disponibles sur la plupart des plateformes ?

De Proximus

Partager cet article

La nouvelle a enflammé Twitter ainsi que tous les forums Internet. Dix mois après avoir acheté Bethesda, le développeur de Fallout et Skyrim, Microsoft fait un nouveau coup d’éclat en annonçant un accord avec Activision Blizzard. Microsoft rachètera l’éditeur pour la somme faramineuse de 68,7 milliards de dollars.

Un rachat qui tombe à pic pour Activision Blizzard. Le studio est en effet dans la tourmente depuis plusieurs mois. Une période durant laquelle les plaintes pour abus sexuels ont afflué, et des jeux comme Overwatch 2 et Diablo 4 n’ont cessé d’être reportés. Avec cette initiative, Microsoft souhaite faire le ménage et préparer l’entreprise pour l’avenir.

Cet achat pourrait avoir un impact important sur un de vos jeux préférés comme Call of Duty, Starcraft, World of Warcraft et Overwatch.

Microsoft fait un premier pas dans l’e-sport …

Jusqu’à présent, Microsoft a largement ignoré l’e-sport. Un phénomène qui pourrait bien changer dans le futur. La Call of Duty League et l’Overwatch League ont en effet toutes les deux été organisées par la société Activision Blizzard elle-même. Les deux circuits e-sportifs sont donc maintenant la propriété de Microsoft.

Des noms légendaires de l’esport tels que Starcraft 2 et MLG (Major League Gaming) appartiennent également désormais à l’entreprise américaine. Si pour l’instant rien n’a été annoncé, on pourrait donc voir l’entreprise créée par Bill Gates toucher un peu plus à l’e-sport dans les mois et années à venir.

… et voit son Game Pass s’enrichir !

L’article officiel du blog Xbox donne déjà un aperçu des projets de l’éditeur. Une fois l’achat effectué (ce qui devrait normalement être le cas dans maximum 2 ans), pratiquement tous les jeux d’Activision Blizzard seront ajoutés à la bibliothèque du Game Pass. Cela inclut les jeux anciens et futurs. Les abonnés au Game Pass sur Xbox et PC auront donc accès à l’avenir à des franchises telles que Call of Duty, Overwatch, Diablo et Starcraft.

Plus de nouveau Call of Duty sur Playstation ?

Ce qui n’a pas encore été annoncé, mais qui est prédit par beaucoup d’initiés, c’est que les jeux d’Activision Blizzard seront désormais exclusifs à Microsoft. Une décision qui impliquerait que les futurs jeux de la franchise Call of Duty, par exemple, ne seraient probablement pas disponibles sur PlayStation. Il s’agit d’un coup dur pour Sony, car la société japonaise disposait d’un accord exclusif sur le contenu de Call of Duty depuis 2015. Et la Call of Duty League ne se jouait que sur les consoles PlayStation jusqu’en 2020.

À titre de précision, ceci n’a pas encore été officiellement confirmé par Microsoft. Le PDG de Xbox, Phil Spencer, apportera des précisions à ce sujet dans les mois à venir. Mais suite au rachat de Bethesda en début d’année, il a été annoncé que Starfield et The Elder Scrolls 6 n’apparaîtraient que sur PC et Xbox. Call of Duty : Vanguard pourrait donc être le dernier jeu Call of Duty dont vous disposerez sur votre PlayStation.

Ce dernier point reste pour l’instant une spéculation. Il se pourrait que Microsoft décide de conserver certains jeux multiplateformes. Dans tous les cas, nous vous tiendrons informés !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top