Waasland-Beveren fait revenir Al Badaoui en D1B

D1B Pro League | Le club waaslandien, actuellement deuxième au classement général de D1B, mais bien décidé à remonter au plus vite à l'échelon supérieur de notre football professionnel, a enregistré un troisième renfort lors de ce mercato d'hiver. Après Aliou Baldé (loué à Feyenoord) et Guillaume Gillet (libre, en provenance de Charleroi), Waasland-Beveren a annoncé l'arrivée sous forme de prêt d'Abdel Al Badaoui, qui évoluera au Freethiel jusqu'à la fin de la saison.

De Tagtik

Partager cet article

La saison passée, Al Badaoui était un des pions offensifs majeurs sur l'échiquier du RFC Seraing, le médian offensif étant titularisé dans environ la moitié des rencontres et étant monté au jeu à neuf reprises. Il avait également participé au deux matches de barrages de promotion des Métallos face à ... Waasland-Beveren. Aujourd'hui âgé de 25 ans, il avait bouclé sa saison sérésienne avec des statistiques intéressantes : 6 buts et 5 assists mais avait ensuite choisi de tenter l'aventure ailleurs, malgré la montée de Seraing en D1A.

Il avait pris la direction du club espagnol d'Alcorcon, où il a accumulé environ 1000 minutes de jeu. Mais le club de D2 espagnole est actuellement dernier du classement avec 2 victoires et 5 nuls en... 23 rencontres

Un accord a donc pu être trouvé pour son retour en Belgique avec Alcorcón, un club madrilène qui, comme Waasland-Beveren, appartient groupe d'investissement américain Bolt Football Holdings.

Avant son passage à Seraing, Al Badaoui avait porté le maillot de Visé, de Saint-Trond et du Standard.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top