Max Verstappen s’essaie aux 24 Heures du Mans… virtuelles

Esports |

Le mois de janvier est plutôt calme en matière de sports moteurs. Mais les amateurs du genre pourront se consoler ce weekend avec la deuxième édition des 24 Heures du Mans virtuelles. Il y aura du beau monde au départ. 

De Proximus

Partager cet article

Vous ne rêvez pas, les 24 Heures du Mans auront lieu ce weekend mais en format virtuel en attendant la 90e édition de la mythique épreuve d’endurance qui sera disputée en juin prochain. L’e-sports, qui se faisait petit à petit une place à l’échelon mondial, a bien profité de la crise sanitaire pour séduire les amateurs du genre, mais pas seulement. 

Ce samedi, sur le coup de 14h, 50 voitures (LMP et GTE) et 200 pilotes se lanceront pour une folle aventure de 24 heures. Et il y aura du beau monde avec notamment le tout récent champion du monde de F1, Max Verstappen ou encore Juan Pablo Montoya, Bruno Spengler, Louis Deletraz mais aussi des simracers comme Joshua Rogers, Kevin Siggy ou encore Bono Huis qui ont l’habitude des courses virtuelles. 

Plus vrai que nature 

Les pilotes, situés aux quatre coins du globe, se frotteront au volant de prestigieuses voitures telles que des Aston Martin, BMW, Corvette, Ferrari ou encore Porsche. Si la course est bien virtuelle, tout sera fait pour que les pilotes vivent cela comme une vraie épreuve. "La course comportera des changements de pilotes, une météo dynamique et les transitions jour/nuit. Les dommages affecteront une voiture, mais ceux-ci pourront être réparés à l’occasion d’un arrêt au stand. La simulation complète inclut la consommation de carburant et l’usure des pneumatiques" explique l’organisation. 

Mais les participants devront prendre en compte une donne que des pilotes comme Verstappen n’ont pas l’habitude de surveiller : la connexion internet. "L’événement se déroulera sur la plate-forme rFactor 2. Les concurrents doivent s’assurer de disposer d’une connexion internet performante. Si une équipe est déconnectée du serveur, la voiture sera ramenée dans la voie des stands, sans pénalité à purger si elle se reconnecte."

En 2020, après une course pleine de rebondissements, l’Oreca LMP #1 de Rebellion Williams Esport pilotée par Louis Deletraz, Raffaele Marciello, Nikodem Wisniewski et Kuba Brzezinski avait remporté la course. 

Une course à suivre dès 14h. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top