Ce que vous ne saviez pas encore sur les Daft Punk

Musique |

Le documentaire ‘Daft Punk Unchained’, diffusé sur France 5 ce vendredi, revient sur les 20 ans de carrière de Daft Punk, et met en lumière les moments clefs de leur histoire. L’occasion pour Proximus Pickx de révéler quelques faits que vous ne saviez pas encore sur le duo.

De Proximus

Partager cet article

Daft punk trash

Le nom des Daft Punk s’inspire d’une chronique de Dave Jennings parue dans le magazine britannique Melody Maker abordant leur projet antérieur Darlin’. La chanson ‘Cindy, So Loud’ y était décrite comme "Daft punk trash". Le duo, Thomas Bangalter et Guy-Emmanuel de Homem-Cristo, collaborait à l’époque avec Laurent Brancowitz, futur guitariste de Phoenix.


Daniel Vangarde

Le père de Thomas Bangalter se prénomme Daniel Vangarde. Auteur et producteur des singles D.I.S.C.O. pour Ottawan et Cuba pour les Gibson Brothers, il a aidé les Daft Punk au début de leur carrière. Grâce à ses conseils, il a grandement contribué à leur succès.

Human After All

Le troisième album des Daft Punk, ‘Human After All’ a été enregistré à une vitesse incroyable. Le duo aurait pris seulement deux à six semaines, selon diverses sources, pour le mettre en boîte. Une démarche qui avait pour but de renouer avec l’esprit des débuts du duo. Comme source d’inspiration, ils ont repris le livre 1984 de George Orwell.


Master unique

L’élaboration du quatrième album des Daft Punk, ‘Random Access Memories’ a pris plus de temps. Peter Franco, l’un des quatre ingénieurs impliqués dans le projet, s’est donné pour mission de transporter en voiture le seul master de l’album du Henson Studio B de Los Angeles à Portland où il devait être masterisé.

"Quatre années en studio, c’était fou. A la fin quand on a fini de mixer, il était donc hors de question de perdre de vue le master" a expliqué l’intéressé. "Si les bandes se perdaient, je pense que j’aurais changé de nom et que je serais devenu instructeur de plongée au Costa Rica. Chaque bande était unique et chaque mix était unique. Il n’y en avez qu’un seul existant dans le coffre de la voiture".

65 000 dollars

Les Daft Punk se présentent toujours avec un casque sur la tête. Leur uniforme aurait coûté 65 000 dollars à produire. Ces casques leur permettent de diffuser du texte et à synchroniser des images avec la musique. On comprend mieux pourquoi ils ont coûté si cher.

Daft Punk Enchained

Documentaire français sorti en 2015, ’Daft Punk Enchained’ est le premier film indépendant à révéler un phénomène sans précédent dans l’univers de la pop culture depuis 20 ans. Le réalisateur Hervé Martin-Delpierre revient sur les 20 ans de carrière du duo, mettant en lumière les moments clefs de leur histoire, depuis la formation du groupe au lycée à Paris jusqu’à leur triomphe à Los Angeles où ils remportent cinq Grammy Awards. 



Retrouvez ‘Daft Punk Enchained’ à 21h00 sur France 5 ce vendredi, ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top