Continuité et collectivité : deux ingrédients de base de la recette du succès au SC Fribourg

Bundesliga |

Le week-end dernier, la Bundesliga a entamé le second tour de sa saison. Le fait que le Bayern Munich et le Borussia Dortmund soient au sommet du classement ne surprend personne. Qu'Hoffenheim et Fribourg suivent fait par contre sourciller. Chez Proximus Pickx, nous examinons donc le SC Fribourg à la loupe, à la recherche de la recette du succès.

De Proximus

Partager cet article

30 points en 18 matches. Et avec à peine 18 buts encaissés, Friburg possède la meilleure ligne défensive de toute la Bundesliga avec le leader, le Bayern Munich. Cela semble particulier pour un club qui est resté au milieu de tableau ces dernières années, et qui était même considéré comme un club "yo-yo" les années précédentes. En effet, en 2015, Fribourg est descendu pour la dernière fois en deuxième division, avant de remonter immédiatement l'année suivante avec le titre.

Le club lui-même semble également ne pas avoir d'ennemi naturel, ce qui est tout à fait exceptionnel. Une enquête menée auprès des associations de supporters dans toute l'Allemagne montre que Fribourg est considéré comme un club sympathique. Et la politique menée à Fribourg est également très appréciée.

Figure culte en tant que T1

S'il y a une chose qui caractérise le SC Fribourg, c'est la continuité. Le club ne suit pas les montagnes russes du football moderne. Avec Christian Streich, c'est le même homme qui est sur le banc depuis plus de 10 ans. "Streich est un phénomène dans le football allemand", explique Luc Van Doorslaer, commentateur d'Eleven Sports et expert de la Bundesliga. 

Même lorsque le club a été relégué en 2015, le conseil d'administration ne s'est pas laissé distraire. Streich est resté à la tête de l'équipe et a immédiatement ramené Fribourg au sommet. L'ancien fils de boucher vit véritablement pour le club. En tant que joueur, il a passé la plupart de ses années actives dans la capitale de la Forêt-Noire. 

Le fait que le travail de Streich soit si apprécié est démontré puisqu'il a été considéré comme l'un des candidats pour succéder à Joachim Löw en tant que sélectionneur national de l'Allemagne. Le choix s'était finalement porté sur Hansi Flick. Le Bayern a également essayé de s'attacher ses services, mais sans succès. Streich, entraîneur de Fribourg depuis décembre 2011, est toujours le plus ancien entraîneur de Bundesliga. Il a été le T1 du club pendant près de 3 700 jours. 



Pas de star système

Une autre caractéristique de Fribourg est que le club ne choisit pas de transférer des joueurs de très haut niveau . Seuls les joueurs qui font passer le collectif avant les objectifs personnels correspondent à la philosophie du club. Les grands noms et les frais de transfert élevés ne sont donc pas dans l'intérêt du club. En décembre, il a été annoncé que le défenseur du Standard Hugo Siquet avait rejoint Fribourg pour 4,5 millions d'euros. Siquet est le septième transfert le plus cher pour le club. 

Un regard sur le noyau actuel nous fait rapidement comprendre que peu d'entre nous sont capables d'énumérer plus de trois joueurs de l'équipe. De manière injustifiée, car certains sont dans la forme de leur vie. "Le défenseur central Nico Schlotterbeck a un grand potentiel", déclare le commentateur néerlandophone d'Eleven Sports, Luc Van Doorslaer. "Cet homme a gagné à peu près tous les duels contre Erling Haaland lors du premier match contre Dortmund. Je n'ai encore vu personne répéter cela." Le capitaine Christian Günter est lui un international. "Il est le symbole de Fribourg. Günter n'est pas le plus grand talent, mais il est infatigable sur le flanc gauche avec ses trois poumons", déclare Van Doorslaer.  

Mark Flekken et Vincenzo Grifo sont également en train de faire du très bon boulot. Le premier est un gardien de but néerlandais qui est suivi par l'actuel entraîneur national Louis van Gaal alors que Grifo a une part importante dans les buts inscrits. Fribourg continuera-t-il son bon parcours lors de ce second tour ? Ce vendredi 14 janvier, l'équipe se rend au Signal Iduna Park du Borussia Dortmund, ce qui signifie un duel entre le deuxième et le quatrième de Bundesliga. 

Suivez la Bundesliga tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans l'option Pickx Sports de Proximus.

Le programme sur Eleven Sports de la 19e journée de Bundesliga

Vendredi 14 janvier

Samedi 15 janvier

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top