One day, one goal : le bijou de Xherdan Shaqiri à la Coupe du monde 2014

Football | La Suisse est toujours une équipe très agréable à voir jouer lors des tournois internationaux. Fer de lance de la génération actuelle de la Nati, Xherdan Shaqiri est l’un de ses éléments offensifs les plus percutants. Lors de la Coupe du monde 2014, le puissant ailier s’illustrait avec un superbe but contre le Honduras.

De Proximus

Partager cet article

Au Mondial brésilien de 2014, la Suisse est versée dans un groupe avec l'Équateur, la France et le Honduras. La Nati remporte son premier match 2-1 contre l'Équateur, avant d’être balayée par les Bleus (2-5). Les Suisses ne peuvent donc pas se louper contre le Honduras s’ils veulent être sûrs de voir les huitièmes de finale.

Pour ce faire, ils comptent évidemment sur leur joueur vedette Xherdan Shaqiri, âgé de 22 ans à l'époque. L'ailier droit est alors actif au Bayern Munich, où il n'est pas un titulaire à part entière. Contre les Sud-Américains, le gaucher est l’auteur d’un match exceptionnel, lors duquel il inscrit pas moins de trois buts. Son premier marquera particulièrement les esprits.

Un tir inarrêtable

À la 6e minute, Shaqiri reçoit le cuir sur son flanc gauche, à hauteur du grand rectangle. Serré de près par un défenseur hondurien, il résiste à sa charge tout en progressant vers l’intérieur du jeu. Après quelques mètres, il arme une somptueuse frappe enroulée à distance qui vient nettoyer la lucarne avec l’aide de la latte.

Inarrêtable, l'ailier du Bayern sera le cauchemar des Honduriens tout au long du match. Il trouve encore la faille à deux reprises, à la 31e et à la 71e minute, pour devenir l’auteur du 50e triplé de l'histoire de la Coupe du monde. La Suisse s’impose sans encombre et se qualifie pour le tour suivant, où elle s’inclinera contre l'Argentine sur la plus petite marge après les prolongations. 

Près de huit ans plus tard, Shaqiri reste un pion majeur de l'équipe suisse. L’ailier a déjà porté le maillot de la Nati à 100 reprises, avec 26 buts et 28 passes décisives au compteur. En club, en revanche, le joueur connaît un peu plus de difficultés.

Plusieurs échecs en club

N’étant jamais parvenu à s’imposer au Bayern Munich, l'ancien joueur du FC Bâle rejoint l'Inter, d'abord sur la base d’un prêt, puis d’un transfert définitif en échange de 15 millions d’euros. Après une saison bouclée avec seulement 15 apparitions en Serie A, il pose ses valises à Stoke City en 2015. Chez les Potters, Shaqiri se relance et décroche, trois ans plus tard, un transfert pour Liverpool.

Mais sa nouvelle tentative pour s’imposer dans un club du top européen échoue à nouveau. Considéré comme un joker, il ne peut faire mieux que 8 buts et 9 passes décisives en 68 matchs. L’été dernier, les Reds l’ont cédé pour 6 millions d'euros à l'Olympique lyonnais, où il n’a pas encore non plus réellement convaincu.

Fan de notre série ? Découvrez comment Edmilson a retourné le Costa Rica à la Coupe du monde.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top