Au vu de la situation sanitaire actuelle en Allemagne, Riot Games a annoncé ce jeudi que le retour à la compétition ne verrait pas les équipes accueillies en studio. Une décision qui repousse aussi le retour du public face à ses équipes favorites.

Les fans d’e-sport sur League of Legends qui désiraient aller voir leur équipe favorite vont encore devoir prendre leur mal en patience quelque temps. Alors que le Spring Split du championnat européen reprendra dès le 14 janvier, Riot Games vient d’annoncer les conditions sous lesquelles la compétition reprendra.

Sans surprises, les équipes ne reprendront pas la direction des studios berlinois de si tôt. En effet, au vu de la situation relative à la covid-19 sur le territoire allemand, l’éditeur du jeu et responsable des circuits compétitifs a annoncé que le studio resterait vide jusqu’à nouvel ordre. Une mesure qui vise à préserver la santé des équipes et des différents staffs.

En toute logique, c’est donc le retour du public dans les studios du LEC qui est lui aussi post-posé. Selon le communiqué publié par Riot Games, la situation sera évaluée de manière hebdomadaire afin de revenir à la normale dès que les conditions le permettront.

© Riot Games

Traduction du communiqué de Riot Games

En raison des restrictions mises en places à cause de l’augmentation du nombre de cas positifs à la Covid-19 à Berlin depuis le début de l’année, les équipes participeront à distance dès le début de la saison régulière du Spring Split 2022. Notre priorité absolue a toujours été la santé et le bien-être des joueurs, des coachs, du staff des équipes et du nôtre. Afin de s’assurer de cela, les équipes disputeront leurs matchs directement depuis leurs propres installations pour la reprise de la compétition. Nous re-évaluerons la situations toutes les semaines et espérons accueillir à nouveau les joueurs aussi tôt que possible.