D1B - "Que sont-ils devenus ?" #2- Manfred Ugalde (ex-Lommel)

D1B Pro League | L'été dernier, de nombreux joueurs ont quitté la D1B pour tenter leur chance à l'étranger et ont ainsi complètement disparu de notre actualité. La trêve nous donne l'occasion de prendre de leurs nouvelles et de voir ce qu'ils sont devenus dans leur nouveau club. Aujourd'hui, nous nous intéressons à Manfred Ugalde.

De Tagtik

Partager cet article

Manfred Ugalde avait été une des grandes révélations de la saison passée à Lommel SK, le joueur costaricien ayant confirmé presqu'immédiatement en D1B le talent qu'il avait laissé entrevoir dans son pays. Cet attaquant rapide et technique avait inscrit 11 buts en 17 matches et s'était progressivement imposé comme le principal atout offensif du club limbourgeois. 

Il a avait connu un petit coup de moins bien au printemps, suite à de longs voyages pour honorer des sélections en équipe nationale (première sélection avec le Costa Rica A et tournoi qualificatif olympique). En fin de saison, ses performances qui lui avaient valu d'être remarqué par le FC Twente, un club de D1 hollandaise, qui louait finalement Ugalde à Lommel pour une saison. 

Un concurrent coriace

A Twente, actuellement sixième en Eredivisie, Ugalde n'a pas encore gagné ses galons de titulaire indiscutable. A 19 ans, il doit la plupart du temps se contenter d'un statut de (super) remplaçant. Après 18 journées de compétition, Ugalde a été titularisé deux fois pour 13 montées au jeu et deux buts.

Il faut dire qu'Ugalde doit composer avec la concurrence du très expérimenté Ricky van Wolfswinkel. En quelques apparitions, Ugalde a néanmoins déjà fait naître une question : est-il ou non compatible avec l'ex-attaquant du Sporting Lisbonne, de Norwich, du Betis et du FC Bâle? Pour le moment, le coach de Twente, Ron Jans (ex-Standard) accorde toujours sa préférence à l'expérience de van Wolfswinkel.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top