De De Bruyne à Origi en passant par Lukaku, voici le bilan de nos Diables rouges qui évoluent en Angleterre

Premier League |

L’année 2021 touche à sa fin. Et l’heure est venue, pour Proximus Pickx, de dresser le bilan des Diables rouges qui évoluent en Angleterre. Qui a brillé ? Qui peut mieux faire ? Nous les passons en revue pour vous.

De Proximus

Partager cet article

Ils ont brillé

S’il y a un de nos Diables qui brille particulièrement depuis plusieurs saisons en Premier League, c’est bien Kevin De Bruyne. Le milieu de terrain de 30 ans a beau avoir été gêné par des pépins physiques et touché par le Covid-19 ces derniers mois, il n’en reste pas moins un joueur clé pour les Citizens. Le meneur de jeu de Manchester City a d’ailleurs gardé toute la confiance de son entraîneur. « Kevin n'a pas besoin de me montrer quoi que ce soit. Il doit revenir en étant lui-même, montrer qu'il est de retour et faire ce qu'il a à faire », estimait Pep Guardiola début décembre. Et les semaines suivantes ont donné raison au coach de City. Le Diable a retrouvé ses sensations et toute l’influence qu’il apporte au jeu de son équipe. Le Belge a ainsi retrouvé les filets et marqué un doublé le 14 décembre dernier face à Leeds alors qu’il n’avait plus marqué dans le championnat anglais depuis le 16 octobre contre Burnley. Un retour en grande forme qui s’est confirmé lors du Boxing Day.

Un autre milieu de terrain s’impose sur les pelouses de Premier League. Auteur de cinq buts et de deux passes décisives avec Leicester lors des treize rencontres auxquelles il a pris part, Youri Tielemans a enchaîné les bonnes prestations. Et ce n’est pas la blessure qu’il a contractée au mollet début novembre, l’écartant des terrains pendant un bon mois, ou les deux pénaltys qu’il a concédés lors du Boxing Day qui vont entacher son très bon bilan de première partie de saison.

Leandro Trossard s’est aussi illustré sur les terrains de Premier League. L’ailier gauche de Brighton a joué presque tous les matchs en cette première partie de saison. Incontournable dans le onze de base, le Belge est, avec quatre réalisations et une passe décisive, impliqué dans 31% des buts de son équipe. Tout comme De Bruyne, Trossard a lui aussi contribué à donner une touche noir-jaune-rouge au Boxing Day en lobant le gardien de Brentford d’une subtile reprise en un temps.

Ils ont assuré le boulot

Affaibli par une blessure à la cheville qui l’a écarté des terrains pendant un bon mois et puis par le covid, Romelu Lukaku a néanmoins été décisif quand il a joué avec Chelsea. Sur les douze rencontres auxquelles il a pris part, l’attaquant a ainsi inscrit quatre buts et délivré une passe décisive. Revenant tout juste à la compétition après avoir été atteint par le virus, l’ancien Anderlechtois s’est vite refait une santé. Après plus de trois mois sans marquer de but en Premier League, Lukaku a enfin retrouvé le chemin des filets face à Aston Villa lors du Boxing Day. Tout cela est évidemment à ajouter à sa première partie de saison exceptionnelle durant laquelle il a remporté un titre de Serie A avec l'Inter Milan.

Un autre attaquant belge a fait le job en Premier League. Christian Benteke a participé à quasi tous les matchs de championnat avec Crystal Palace. Auteur de quatre réalisations et d’une passe décisive, le Diable rouge est impliqué dans 21% des buts de son club. Un bon ratio pour un joueur qui a été titularisé par son coach Patrick Vieira environ une fois sur deux.

Timothy Castagne, l’arrière droit de Leicester, a aussi été un des Belges à suivre Outre-Manche en cette première partie de saison. Présent sur le terrain lors de 15 rencontres de championnat, le Diable rouge a su faire preuve de régularité en jouant 77% du temps de jeu.

Quant à Leander Dendonckermilieu de terrain de Wolverhampton, il a également assuré le boulot. Ayant joué moins de la moitié du temps et souvent sur le banc pour débuter les rencontres ces derniers mois, le Belge a malgré tout participé à quatorze rencontres et délivré une passe décisive.

Enfin, Albert Sambi Lokonga, le milieu de terrain d’Arsenal, a pu profiter de l’absence de l’international suisse Granit Xhaka, blessé au ligament interne du genou, pour montrer ce dont il est capable. Le Belge a enchaîné les matchs et les prestations plus que satisfaisantes dans un rôle de titulaire en tout début de saison. Mais le retour du Suisse a renvoyé l’ancien Anderlechtois sur le banc. Présent sur le terrain à treize reprises en championnat, le jeune Belge devra encore faire ses preuves pour retrouver une place de titulaire.

Ils sont recalés

Divock Origi, l’attaquant de Liverpool, joue peu, très peu même. Monté sur le terrain seulement à trois reprises lors de cette première partie de saison, le Belge est toutefois un grand habitué du money time. Le Diable est en effet un grand spécialiste pour débloquer un match et venir inscrire le but décisif en toute fin de rencontre. Il l’a encore fait deux fois en Premier League cette saison. Tant compter dans l’histoire d’un club sans jamais y avoir le statut de joueur majeur. C’est tout le paradoxe Origi.

Enfin, Dennis Praet, le milieu de terrain de Leicester, n’aura joué aucun match cette saison en Premier League. Le Diable n’est en effet jamais parvenu à convaincre Brendan Rodgers de faire de lui un titulaire à part entière et il a été prêté au Torino FC.

Dans le cadre des fêtes de fin d'année, Pickx Sports et Eleven Sports se sont unis pour vous permettre de remporter des cadeaux de votre club préféré de Pro League. Tentez votre chance et participez ici à notre concours.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top