Après notre retour sur la spectaculaire année 2021 de CS:GO, il est temps de se tourner vers l’avenir et plus précisément ces jeunes talents qui feront de 2022 une année à retenir. Lequel de ces adolescents marquera de son empreinte la prochaine saison ? Voici une petite liste non exhaustive des potentiels lauréats au titre de rookie de l’année en 2022.

m0NESY

Lorsqu’il s’agit de jeunes talents, Ilya “m0NESY” Osipov est un incontournable. Le jeune AWPer, âgé de 16 ans, a été salué comme le successeur de s1mple depuis qu’il a rejoint NAVI Junior il y a deux ans. Grâce à cette réputation, il a également acquis une grande popularité dans la région de la CIS. Rien que sur sa chaine Twitch, le super talent compte près de 400 000 followers. Un nombre impressionant pour quelqu’un dont le métier n’est pas le stream mais bien l’e-sport.

moNESY lors d’une interview pour BLAST – © BLAST

Et ses statistiques ne mentent pas. Le jeune AWPer est presque toujours en tête dans les tableaux d’affichage. Sur les 10 dernières parties de NAVI Junior – dans la WePlay Academy League 2, une compétition pour les équipes universitaires – m0NESY a été en tête du classement à six reprises. Les ratio K/D de +30 ou +40 ne sont pas une exception, ce qui lui vaut sa réputation.

Mais l’avenir du successeur supposé de s1mple devrait pas se jouer chez NAVI. L’organisation russe a vendu le jeune talent à G2 Esports pour la somme énorme de 600 000 dollars. Une chose est sure : rejoindre une équipe qui a atteint la finale du Major il y a seulement quelques mois ne peut être que bénéfique pour le joueur. L’Ukrainien fera donc son baptême du feu au plus haut niveau en 2022.

On peut se demander si le manque d’expérience de m0NESY lui permettra supporter ce niveau. Il n’a que très peu d’expérience des événements en LAN, et encore moins quand il s’agit de jouer devant un public. Le calendrier chargé des déplacements d’une équipe de haut niveau ne sera pas non plus facile à digérer. Reste que si le joueur arrive à gérer tout ça, G2 Esports dispose d’un vrai diamant brut qu’il ne reste plus qu’à tailler.

Phzy

Pour Love “phzy” Smidebrant, 2021 est sans conteste une année à retenir. Le Suédois a été recruté par Ninjas in Pyjamas en janvier pour faire partie de l’équipe de l’équipe académique de l’organisatio, les Young Ninjas. Là-bas, il s’est vu confier le rôle d’AWPer, afin de se préparer à un futur transfert vers une équipe top tier.

Phzy sous le maillot des NiP – © Ninjas in Pyjamas

Un transfert qui aura finalement eu lieu beaucoup plus tôt que prévu. Comme nous le savons tous, dev1ce a annoncé en décembre qu’il se retirait temporairement de la scène compétitive. Une annonce faite juste avant les play-offs de l’IEM Winter, pour lesquels les Ninjas s’étaient qualifiés. L’organisation a dû chercher un remplacement dans l’urgence et a décidé de donner une chance au jeune AWPer.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que phzy a saisi l’opportunité à deux mains. Le Suédois a fait ses débuts en demi-finale contre G2 Esports, l’une des meilleures équipes au monde. L’AWPer a joué la rencontre de manière très correcte : il a terminé deuxième au tableau d’affichage, apportant sa pierre à la victoire de NiP sécurisée sur le score de 2-1. Dans la grande finale, Team Vitality s’est finalement révélée trop dominante. Les Ninjas se sont inclinés sur un 0-3 bien tassé, et ce malgré une solide performance de Phzy. Les finales mondiales de BLAST Premier ne se sont pas déroulées aussi bien. NIP n’a pas su se défaire de G2 Esports et des Danois de Astralis, finissant sa course de manière prématurée.

La pause hivernale donnera aux équipes le temps de récupérer. On ne sait pas exactement combien de temps durera la pause de dev1ce : il semble donc que NIP soit dans l’obligation de prolonger avec phzy pour le moment. Ses coéquipiers devront essayer de le rendre aussi prêt que possible pour les tournois de la saison prochaine. Nous sommes curieux de voir s’il sera en mesure de réitérer sa performance en 2022.

b1t

Valerii “b1t” Vakhovskyi est sans doute le joueur le plus connu de cette liste, la faute à une saison 2021 couronnée de succès. Le jeune Ukrainien a rejoint NAVI Junior en 2019, où il a joué aux côtés de m0NESY pendant plus d’un an. Après que NAVI ait décidé, en décembre de l’année dernière, que le temps de Flamie était révolu, b1t a été choisi pour le remplacer.

b1t soulevant la coupe du Major PGL en novembre dernier. – © HLTV

Une décision qui fut sûrement l’une des meilleures de l’organisation en 2021. L’Ukrainien a été entraîné par Flamie pendant quelques mois, et progressivement, il a obtenu de plus en plus de temps de jeu. Depuis lors, NAVI est de loin la meilleure équipe au monde. En moins d’un an, la recrue a remporté pas moins de 7 tournois LAN, dont un Major et le Intel Grand Slam. Avec tout ça, on en oublierait presque que Vakhovskyi n’a que 18 ans.

Et grâce à ces succès, b1t se porte également bien financièrement. Selon Liquipedia, depuis qu’il a rejoint NAVI, il aurait gagné la somme faramineuse de 852 696 dollars. Le jeune homme a gagné plus en un an que des légendes comme KennyS, GuardiaN et GeT_RiGhT pendant toute leur carrière. Même ZywOo, l’un des meilleurs joueurs de la scène depuis plusieurs années, n’a gagné que la moitié de cette somme.

Disons-le clairement : dans le contexte actuel, b1t a clairement posé ses valises dans le top-tier mondial de CS:GO. Et la situation ne risque pas de changer de sitôt. Personne ne peut égaler la machine NAVI pour l’instant, et b1t en est un élément essentiel. Mais peut-être que la nouvelle formation Vitality ou le jeune prodige moNESY pourraient bien changer la donne… Nous le saurons bien assez tôt.

En bonus : MOUZ NXT

Enfin, nous n’avons pas affaire à un joueur, mais à une équipe entière. MOUZ NXT a eu une grande année. L’équipe n’a été créée qu’en juin 2021, mais elle est immédiatement devenue la meilleure équipe académique sur CS:GO. Par exemple, ils sont arrivés premiers lors des deux saisons de la WePlay Academy League, contre des équipes expérimentées comme NAVI Junior et Young Ninjas.

torzsi avec le trophée de la WePlay Academy League – © HLTV

Même lorsqu’elle était placée contre des équipes du top 50, la formation MOUZ NXT a impressionné. Ces derniers mois, l’équipe européenne a battu des équipes de niveau 2 comme Dignitas, HAVU et BLINK sur le score 2-0. À un moment donné, les recrues étaient même si performantes qu’elles menaçaient de dépasser l’équipe principale MOUZ dans le classement HLTV. Au début du mois de décembre, ils ont atteint la 26e place, tandis que MOUZ se situait était à la 19e place.

Ces réalisations n’ont pas échappé à la direction de MOUZ, bien sûr. En raison des résultats décevants de l’équipe professionnelle, et des rumeurs concernant le départ du joueur vedette ropz, l’organisation souhaiterait intégrer quelques jeunes joueurs dans l’équipe principale.

Parmi les joueurs du roster principal, seuls Dexter et Frozen resteraient à bord. La rumeur voudrait donc que Jon “JDC” de Castro et Ádám “torzsi” Torzsás soient promus. Ce dernier point en particulier pourrait signifier une sérieuse mise à niveau pour l’organisation. Le Hongrois était la vedette de NXT et reste un AWPer très talentueux. MOUZ espère que cela permettra à l’équipe de rejoindre les rangs supérieurs de CS:GO.